facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

JO 2014 – Emmanuel Macron monte au filet pour Paris 2024

Emmanuel Macron en tennisman pour soutenir la candidature de Paris à l’organisation des JO-2024: temps fort des journées olympiques, le président de la République française a disputé une partie très suivie sur le Pont Alexandre-III samedi. Accompagné de la maire de Paris, Anne Hidalgo, le président s’est essayé en fin d’après-midi à plusieurs des activités sportives ouvertes au public le long de la Seine afin de faire la démonstration de l’engouement populaire pour Paris 2024.
« Il y a ce formidable esprit universel dans l’olympisme, a-t-il déclaré. Mais quand je participe, je préfère toujours gagner. C’est la petite entorse que je ferais à l’esprit de Coubertin. »
« Je pense que Paris 2024, c’est un projet porté par tout le pays. Il est important d’envoyer le signal que le chef de l’Etat est aussi au rendez-vous parce que la population française est au rendez-vous », a souligné M. Macron.
Fervent soutien de la candidature parisienne face à Los Angeles, il avait déjà mouillé le maillot deux jours après son investiture, en recevant les membres de la Commission d’évaluation du CIO à l’Elysée.
Les curieux ont également pu assister à une démonstration de BMX freestyle -qui fera son apparition aux Jeux de Tokyo en 2020- sur un module XXL installé entre le Grand et le Petit Palais.
Dans la course pour organiser les JO, Paris voulait faire la différence à l’occasion de la Journée mondiale de l’olympisme, programmée vendredi, en misant sur ses décors de carte postale et en faisant durer le plaisir un jour de plus.
Adversaire de Paris, Los Angeles a misé sur la modestie en organisant des activités pour 500 enfants sur une plage de Pacific Palisades, à une trentaine de kilomètres du centre-ville, vendredi.
Prochain rendez-vous dans le calendrier olympique, le CIO doit se prononcer le 11 juillet à Lausanne sur le principe d’un double vote pour l’attribution des JO-2024 et 2028 aux deux villes candidates. Le vote final aura lieu à Lima, au Pérou, le 13 septembre.
Paris n’a plus accueilli les jeux Olympiques depuis 1924.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

22 août 2017 Publifin – Douze nouveaux administrateurs dans le CA de Finanpart

L’assemblée générale extraordinaire de Finanpart, filiale financière de Nethys, a acté mardi la démission des trois administrateurs issus du management de Nethys (Bénédicte Bayer, Gil Simon et Pol Heyse) puis l’installation de douze nouveaux ad lire plus

Belga

22 août 2017 Crise au Venezuela – Le président Maduro veut faire arrêter l'ex-procureure générale en fuite

Le Venezuela va émettre un mandat d’arrêt international contre l’ex-procureure générale Luisa Ortega, devenue une des principales opposantes au président Nicolas Maduro et qui a quitté mardi la Colombie pour le Brésil, a annoncé le chef de l’Eta lire plus

Belga

22 août 2017 Grève à la prison de Louvain pour protester contre un manque d'effectifs

L’équipe de l’après-midi de la prison de Louvain central n’a pas pris son service, mardi à 14h, afin de protester contre un manque de personnel, selon une information de VTM confirmée par le syndicat socialiste CGSP-ACOD. Le personnel travaillera en service réduit lire plus

Belga

22 août 2017 L'Iran dément une opération avec la Turquie contre les rebelles kurdes en Irak

Les Gardiens de la révolution en Iran ont nié mardi les dires de la Turquie selon lesquels les deux pays planifiaient une opération conjointe contre les rebelles kurdes en Irak. « Nous n’avons prévu aucune opération hors des frontières de l’Iran », a assur lire plus

Belga

22 août 2017 Les conséquences de la grèvede Swissport seront encore sensibles mercredi

Même si un accord est conclu entre la direction de Swissport et les syndicats, les conséquences de la grève se feront encore sentir mercredi. « Nous maintenons le conseil de voyager autant que possible avec un bagage à main », explique Nathalie Van Impe, porte-parole de Brus lire plus

Belga

22 août 2017 L'imam de Ripoll a voyagé plusieurs fois vers la Belgique

L’imam espagnol Abdelbaki Es Satty, qui est suspecté d’être le cerveau des attentats de Barcelone et de Cambrills, n’a pas uniquement séjourné de janvier à mars 2016 en Belgique mais s’est rendu plusieurs fois dans le pays ainsi qu’en France, indique mardi la VRT se lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/