Jean-Pierre Elkabbach rejoint iTELE

Évincé de l’interview matinale d’Europe 1, l’infatigable Jean-Pierre Elkabbach va rejoindre iTELE pour préparer la nouvelle formule de la chaîne d’information, en grande difficulté après une grève d’une durée exceptionnelle. Le journaliste de 79 ans, qui a été président de France 2 et France 3 de 1993 à 1996, « assurera des interviews politiques et de grands entretiens », a indiqué mercredi la direction de Canal+ dans un communiqué.

Il retrouvera, sur la future antenne de CNEWS, Jean-Marc Morandini, suspendu d’Europe 1 après avoir été mis en examen pour « corruption de mineur aggravée ».

Jean-Pierre Elkabbach conseillera également la direction générale du groupe Vivendi/Canal « pour son développement », précise la direction de Canal+ dans son communiqué. Il rejoindra un autre conseiller auprès de Vincent Bolloré, le journaliste et écrivain Philippe Labro, 80 ans, figure de Direct 8 et ancien patron de RTL.

Pour prendre ses fonctions chez Canal+, Jean-Pierre Elkabbach devra quitter l’antenne d’Europe 1, avait auparavant averti la direction de la radio. Le journaliste n’a d’ailleurs pas animé son émission politique « Le grand rendez-vous » dimanche dernier.

S’il quitte la station, il restera cependant « conseiller pour les médias » auprès de Lagardère, a annoncé le groupe dans un communiqué, soulignant « l’expérience professionnelle de Jean-Pierre Elkabbach et sa passion de l’information ». Le journaliste, qui a été directeur d’Europe 1 entre 2005 et 2008, était proche de Jean-Luc Lagardère.

Parfois brocardé pour ses amitiés politiques supposées, Jean-Pierre Elkabbach est entré en 1982 à Europe 1, où il a pris les commandes de l’interview politique du matin en 1987. En l’écartant, Europe 1 entendait rajeunir l’image de la radio, en perte de vitesse.

Son arrivée sur iTELE a été annoncée mercredi au moment même où la direction de Canal+ était reçue par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) pour évoquer les difficultés de la chaîne d’information.

Partager l'article

12 janvier 2017 - 09h10