Japon: la grippe aviaire s'étend, 1,6 million de volailles abattues

L’épidémie de grippe aviaire s’étend au Japon, où il a été décidé d’abattre plus de 280.000 volailles supplémentaires, ce qui porte le total à 1,67 million depuis novembre, a annoncé vendredi le ministère de l’Agriculture. Les nouveaux cas touchent la préfecture de Miyagi (nord-est), où 220.000 volailles sont concernées, et la préfecture de Chiba, au sud-est de Tokyo (68.000), après que le virus H5 a été détecté dans deux fermes.

Le ministère de la Défense a envoyé sur place 370 hommes pour aider les agriculteurs à procéder à l’abattage.

Cette épidémie, la première constatée au Japon depuis janvier 2015, s’est déclarée en novembre 2016 dans la préfecture d’Aomori (nord) avant de se propager à d’autres régions septentrionales (Niigata, Hokkaido), ainsi qu’au sud du pays (Miyazaki, Kumamoto).

De très nombreux cas ont été déplorés ailleurs dans le monde, notamment en France où les élevages ont été décimés cet hiver: près de 4 millions de volatiles (environ 1,7 million de volailles et 2,3 millions de canards) ont dû être abattus en raison du virus H5N8.

Partager l'article

24 mars 2017 - 07h50