Japon: la chaîne NHK lance la diffusion 4K et 8K par satellite

La chaîne de télévision publique japonaise NHK a lancé lundi la diffusion par satellite de programmes en formats très haute définition 4K et 8K, une première mondiale, pour mettre en valeur les jeux Olympiques de Rio ce mois-ci et rendre encore plus spectaculaires ceux de Tokyo en 2020. « La diffusion expérimentale en 8K est une première mondiale qui constitue une occasion de montrer au reste du monde la puissance des technologies japonaises », s’est félicité un responsable du ministère japonais de la Communication lors d’une cérémonie au siège de la NHK à Tokyo.
« C’est une nouvelle page de l’histoire de la télédiffusion que l’on tourne aujourd’hui », a déclaré le président de la chaîne qui avait déjà innové pour les JO de Tokyo en 1964, montrés en couleur.
La diffusion en 4K et 8K, uniquement par satellite actuellement, reste encore limitée à une plage horaire diurne qui sera momentanément étendue lors des JO de Rio, mais la diffusion réelle permanente ne débutera qu’en 2018, avec l’espoir d’une expansion notable en 2020 pour les JO de Tokyo.
Le format 8K, le plus avancé, offre une image constituée de plus de 32 millions de pixels, 16 fois plus que la haute-définition actuelle. La NHK a été, avec des groupes japonais d’électronique, à l’origine de nombreux développements techniques (caméras, algorithmes de traitement d’images, son multicanal, etc.) pour ce format sur lequel elle planche depuis très longtemps.
Le 4K est un format intermédiaire pour lequel existent des caméras, moniteurs et téléviseurs, mais il n’est pas encore exploité en diffusion commerciale.
Les terminaux de réception du signal pour le grand public n’étant pas disponibles, pour profiter de ces images, lors des JO de Rio notamment, il faudra se rendre dans un des centres régionaux de la NHK et autres sites dédiés, a précisé la chaîne publique.

Partager l'article

01 août 2016 - 13h25