facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Ivanka Trump reconnait que certaines déclarations de son père la mettent mal à l'aise

La fille de Donald Trump, Ivanka Trump a reconnu à demi-mot mercredi que son père avait fait des déclarations qui la mettaient mal à l’aise, tout en soulignant qu’il était « toujours à l’écoute » et « un vrai meneur d’hommes ». Alors que le candidat républicain à la Maison Blanche est en perte de vitesse dans les sondages depuis 10 jours après une série d’accusations d’agressions sexuelles, Ivanka Trump, 34 ans, vice-présidente de la Trump Organization, a donné à la chaîne MSNBC une interview dans laquelle elle n’aborde le sujet qu’avec des pincettes, et assure garder ses distances avec la campagne.
« Quand des choses se produisent durant la campagne qui nous mettent mal à l’aise comme famille, des choses qui sont dites qui sont soit des déformations soit des interprétations fausses, qui ne collent pas avec son intention, comme une déclaration qu’il pourrait faire, on en parle, on a un dialogue très ouvert (…) et il est toujours prêt à écouter », a déclaré Ivanka Trump dans cet entretien.
Cette femme d’affaires, ancien mannequin et diplômée de la prestigieuse université de Wharton, a souligné aussi avoir « ses propres opinions » et son père « les siennes », et qu’elle ne lui en parle « qu’en privé ».
Elle a également indiqué s’efforcer de « maintenir une séparation complète » entre la campagne électorale et ses affaires – en plus de la Trump Organisation, elle a créé sa propre marque de vêtements Ivanka Trump.
Alors que certaines sociétés appartenant à Donald Trump subissent le contre-coup du scandale provoqué par la vidéo où il se vante de toucher des femmes sans leur consentement, elle reconnaît que « vivre sa vie, vu l’intensité et les projecteurs permanents (sur la campagne), est difficile ».
Et tandis que ses frères et son mari sont très actifs dans la campagne du candidat républicain, elle souligne que son rôle à elle est mineur.
« Je ne m’exprime pas sur les questions de politique sauf lorsqu’il s’agit de garde d’enfants et de défendre les femmes (…) car c’est au coeur de ma mission personnelle et professionnelle depuis des années », fait valoir cette mère de trois jeunes enfants.
« Je ne suis pas le cerveau de la campagne comme certains aiment à le dire et j’ai toujours été honnête sur ce point ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

9 décembre 2016 Mission économique au Texas – Laurent est mon frère; je lui suis très attachée – la princesse Astrid

La princesse Astrid qui préside la mission économique belge au Texas a (re)dit vendredi son attachement à son frère, le prince Laurent, dont des propos tenus en début de semaine ont défrayé la chronique en Belgique et seront au centre d’un entretien q lire plus

Belga

9 décembre 2016 Une entreprise de Malines va implanter une puce sous-cutanée à ses employés

L’entreprise New Fusion, basée à Malines et spécialisée dans la technologie et le marketing digital, va implanter une puce dans la main de six de ses employés, lesquels se sont portés volontaires. La puce leur permettra, entre autres, d’ouvrir les portes de lire plus

Belga

9 décembre 2016 Pays-Bas: un "suspect terroriste" arrêté à Rotterdam avec des armes

Un « suspect terroriste » de 30 ans a été interpellé mercredi dans une habitation de Rotterdam et est « soupçonné d’avoir préparé un crime terroriste », a annoncé vendredi le parquet national néerlandais. La police a saisi une kalachnikov AK lire plus

Belga

9 décembre 2016 Autriche: l'élection marathon offre le mot de l'année le plus long

L’élection présidentielle autrichienne a battu des records de durée et accouché d’un vocable à la mesure de la situation, « Bundespräsidentenstichwahlwiederholungsverschiebung », une performance sémantique de 51 lettres désignée, vendredi, m lire plus

Belga

9 décembre 2016 Le parfumeur namurois Guy Delforge fait Chevalier de l'Ordre de la Couronne

Le parfumeur namurois Guy Delforge a été élevé au rang de Chevalier de l’Ordre de la Couronne, vendredi à la Parfumerie Delforge à Namur, par le ministre des Classes moyennes, des Indépendants, des PME, de l’Agriculture et de l’Intégration soci lire plus

Belga

9 décembre 2016 Des barres chocolatées sèment la discorde entre Croates et Serbes

Quelques barres de chocolat serbe offertes à des écoliers croates suscitent depuis plusieurs jours les réactions courroucées de hauts responsables des deux pays, envenimant encore les relations entre Belgrade et Zagreb. « Racisme », « Scandale des barres chocolatées », lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/