Iran: 40 personnes préparant des attaques contre l'armée arrêtées

Quarante membres d’un groupe qui avait l’intention d’attaquer des centres militaires, ont été arrêtés dans le sud-est de l’Iran, a annoncé jeudi le ministre iranien de l’Intérieur Abdolreza Rahmani-Fazli, cité par l’agence de presse officielle Irna. Ce groupe avait construit « un tunnel de 40 mètres de long et 20 mètres de profondeur » à partir duquel il entendait mener ses attaques, a déclaré le ministre. « Quarante personnes ont été arrêtées », a-t-il ajouté.

Selon Mohammad Akbar Chakerzehi, gouverneur de la ville de Khash, dans la province du Sistan Balouchistan (sud-est), ce groupe « avait l’intention de mener des actions terroristes et de sabotage » contre deux « importants centres militaires et de sécurité de Khash ». Il disposait pour cela « d’un équipement sophistiqué dans une maison située à proximité ». Ni le ministre de l’Intérieur, ni le gouverneur n’ont donné plus d’indications sur ce groupe.

Le 20 juin, l’Iran avait affirmé avoir déjoué « l’un des plus importants complots terroristes » d’organisations djihadistes sur son territoire. Par ailleurs, depuis un mois, des incidents plus ou moins violents opposent régulièrement des membres des forces de sécurité iraniennes à des groupes djihadistes ou à des rebelles kurdes et des opposants armés près des frontières avec l’Irak ou avec l’Afghanistan et le Pakistan.

Partager l'article

21 juillet 2016 - 11h45