Irak: des membres de l'EI attaquent un commissariat de police

Des djihadistes équipés de vestes explosives ont attaqué lundi soir un commissariat de police à Samarra, au nord de Bagdad, provoquant une fusillade avec les forces de l’ordre, a-t-on appris auprès des autorités irakiennes. Des coups de feu entre les forces de l’ordre et les assaillants, toujours retranchés dans le commissariat, se poursuivaient dans la soirée. Un officier de police a affirmé que cinq assaillants avaient été tués et des renforts déployés dans Samarra, ville située à 110 km au nord de la capitale.
Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué l’attaque par le biais de son agence de propagande Amaq.
Dans la matinée de lundi, l’organisation extrémiste avait revendiqué une autre attaque, un attentat suicide à la voiture piégée qui a tué 32 personnes dans un quartier chiite de Bagdad.
Les forces irakiennes se battent depuis plus de deux mois et demi pour reprendre à l’EI la ville de Mossoul, dans le nord de l’Irak, avec l’aide d’une coalition internationale.
Depuis le début de l’offensive le 17 octobre, l’EI a revendiqué plusieurs attentats en Irak, dont une attaque similaire à Samarra le 28 novembre au cours de laquelle quatre policiers avaient été tués par cinq kamikazes.

Partager l'article

02 janvier 2017 - 22h25