ING: les syndicats participent au conseil d'entreprise

Les trois principaux syndicats (CSC, FGTB et CGSLB) ont pris part lundi au premier conseil d’entreprise du groupe bancaire ING, après l’annonce il y a une semaine du plan de restructuration. La réunion de lundi se terminera vers 17h30. « On s’est déjà mis d’accord sur la procédure à suivre », a indiqué Philippe Samek, secrétaire national CNE, soulignant que des « ajustements positifs » avaient été apportés dès le début de la réunion.

La banque ING a annoncé lundi dernier au cours d’un conseil d’entreprise extraordinaire sa volonté de supprimer, d’ici 2021, quelque 7.000 emplois, principalement en Belgique et aux Pays-Bas. Le nombre d’emplois menacés sur le territoire belge se porte à 3.158, dans tous les secteurs. Le nombre de licenciements secs, lui, atteindrait un maximum de 1.700.

La direction avait également confirmé la fusion entre ING Belgique et sa filiale Record Bank, ainsi que la disparition de 600 agences sur les 1.250 que compte actuellement le réseau (ING et Record). Dans la foulée de cette annonce, les syndicats avaient fait savoir qu’ils ne participeraient pas aux conseils d’entreprise prévus la semaine dernière.

Partager l'article

10 octobre 2016 - 11h00