facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Inde: 8 manifestants tués au Cachemire après la mort d'un chef rebelle

Huit manifestants ont été tués et plus de 200 blessés samedi lors de manifestations de milliers de personnes au Cachemire indien, en partie sous couvre-feu au lendemain de la mort du chef rebelle Burhan Wani, ont annoncé les autorités. Sept manifestants ont été tués par les forces gouvernementales dans une opération de « représailles » et un autre s’est noyé dans une rivière lors d’affrontements, a déclaré aux journalistes un responsable de la police de la région.
Une centaine de manifestants blessés par balles ont été hospitalisés, dont cinquante dans la capitale Srinagar, ont indiqué deux responsables des services de santé.
« Six d’entre eux sont dans un état critique », a indiqué un membre du personnel de l’hôpital de la ville d’Anantnat. Quelque 90 membres des forces gouvernementales ont également été blessés.
Les affrontements entre forces de l’ordre et manifestants, qui ont éclaté dans la nuit, se sont étendus lorsque ceux-ci, protestant contre la mort du chef islamique Burhan Wani tué vendredi par les forces gouvernementales, ont incendié des postes de police et jeté des pierres contre des militaires dans le sud de la région.
Burhan Wani, 22 ans, leader du groupe islamique Hizb-ul Mujahideen, a été tué ainsi que deux autres activistes rebelles lors d’un bref échange de tirs avec les forces gouvernementales dans le village de Kokernag (sud).
Wanin qui a rejoint les rangs des rebelles à l’âge de 15 ans, était considéré comme un héros par les locaux.
L’annonce de sa mort a provoqué la colère de ses partisans, et a donné lieu à des manifestations et affrontements dans la nuit de vendredi à samedi, tandis que les hauts-parleurs des mosquées diffusaient le slogan « Azedi » (Cachemire libéré de la loi indienne) dans la plupart des localités y compris dans la capitale Srinagar.
Des dizaines de milliers de personnes ont assisté aux funérailles de Wani, clamant des slogans indépendantistes, et des rebelles présumés ont tiré des coups de feu en son honneur, selon les témoins.
Les autorités ont imposé un couvre-feu dans de larges parties du territoire, et coupé provisoirement les réseaux mobile et internet afin de prévenir des manifestations de grande ampleur.
Bravant le couvre-feu, des milliers de personnes se sont rassemblées et les forces de l’ordre ont utilisé des gaz lacrymogènes et tiré à balles réelles sur les manifestations à plusieurs endroits.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

26 mai 2017 Le Brussels Jazz Weekend fera vibrer la capitale pendant trois jours

La première édition du Brussels Jazz Weekend, qui remplace le Brussels Jazz Marathon, aura lieu ces vendredi, samedi et dimanche dans le centre-ville de Bruxelles et à Ixelles. Lors de ce festival de jazz, blues, funk et musiques du monde, les spectateurs pourront assister lire plus

Belga

26 mai 2017 Les arts forains animent la capitale wallonne ce week-end pour Namur en mai

La 22e édition du festival des arts forains « Namur en mai » débute ce vendredi et animera les rues de la capitale wallonne jusque dimanche. Les Namurois pourront assister à plus d’une soixantaine de spectacles différents, dont plus de la moitié est accessible gratui lire plus

Belga

26 mai 2017 Le doyen des 20 km de Bruxelles est à 89 ans André Jassogne

Environ 40.000 coureurs participeront dimanche aux 20 km de Bruxelles. Sur les 51 inscrits qui ont couru les 38 éditions, le doyen est André Jassogne (89 ans), qui est né le 7 février 1928. S’il termine cette course, il envisage de ne pas revivre l’événement lire plus

Belga

26 mai 2017 Venezuela: Maduro propose un dialogue dans le cadre de la constituante

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a proposé jeudi aux dirigeants de l’opposition de dialoguer avec le gouvernement dans le cadre du processus d’assemblée constituante qu’il a lancé mais que l’opposition refuse catégoriquement. « Je confirm lire plus

Belga

26 mai 2017 Equateur: Assange ne doit pas s'immiscer dans les affaires d'autres pays

Le nouveau président de l’Equateur, Lenin Moreno, a appelé jeudi le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, réfugié à l’ambassade de Quito à Londres depuis près de cinq ans, à ne pas s’immiscer dans les affaires du pays ni dans celles des « pays lire plus

Belga

26 mai 2017 Treize ans après, Zuckerberg enfin diplômé de Harvard

Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, a finalement reçu son diplôme – à titre honorifique – jeudi à Harvard, treize ans après avoir quitté les bancs de la prestigieuse université américaine. Le jeune milliardaire de 33 ans est retourn lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/