Immeuble effondré à Téhéran: les corps de deux pompiers dégagés

Les corps de deux pompiers ont été dégagés samedi des décombres de l’immeuble qui s’est effondré jeudi à Téhéran, portant jusqu’à présent à trois le bilan des morts dans ce drame, selon un responsable médical cité par une agence de presse. Des centaines de pompiers et secouristes s’affairent sans relâche depuis 48 heures à trouver sous les décombres une vingtaine de pompiers qui luttaient contre un incendie dans l’immeuble de 15 étages lorsque celui-ci s’est écroulé. « Deux corps ont été remis à la médecine légale », a déclaré Massoud Ghadipacha, directeur des services de médecine légale de Téhéran, cité par l’agence Isna.

Les services de secours cités par les médias ont également fait état de la découverte de deux corps de pompiers. Un pompier, qui était parvenu à sortir du bâtiment avant qu’il ne s’écroule, avait succombé à ses graves blessures vendredi, selon l’agence de presse Irna.

Le drame a profondément choqué le pays. Samedi a été décrété jour de deuil national et des drapeaux noirs ont été hissés un peu partout dans la capitale iranienne. Tous les concerts ont été annulés et la bourse de Téhéran a arrêté ses opérations pendant trois minutes. Le président Hassan Rohani s’est rendu sur les lieux pour apporter son soutien aux équipes chargées des opérations de recherche et de déblaiement des décombres.

Selon le chef des opérations de secours, « 50% des gravats ont été déblayés », mais il faudra cinq à six jours pour achever les opérations. Jeudi matin, l’immeuble Plasco Building, construit au début des années 1960, s’est écroulé comme un château de cartes après un incendie qui avait fait rage durant quatre heures. Les personnes qui s’y trouvaient avaient été préalablement évacuées par les pompiers.

Partager l'article

21 janvier 2017 - 10h35