Homme abattu à Orly – L'assaillant était sous l'emprise de l'alcool et de stupéfiants

Ziyed Ben Belgacem, l’homme qui a attaqué une patrouille militaire samedi à l’aéroport de Paris-Orly, en France, avant d’être abattu, était sous l’emprise de l’alcool et de stupéfiants, a-t-on appris dimanche soir de source judiciaire. « Les analyses toxicologiques réalisées ce dimanche ont mis en évidence une alcoolémie de 0,93 gramme par litre de sang et la présence de cannabis et de cocaïne », a détaillé cette source. Le Français de 39 ans, braqueur multirécidiviste, avait été condamné en 2009 pour trafic de stupéfiants. Par ailleurs, son frère et son cousin, qui s’étaient d’eux-même présentés à la police samedi, ont été relâchés dimanche soir. Plus aucun proche de l’assaillant ne se trouve donc en garde à vue.
Le père et le frère de Ziyed Ben Belgacem ont expliqué que celui-ci les avait contactés pour leur dire qu’il avait « fait une bêtise », après avoir tiré sur des policiers au cours d’un contrôle routier au nord de Paris une heure et demie avant l’attaque d’Orly. Le cousin, qui s’est présenté à la police quelques heures plus tard, avait quant à lui rencontré l’assaillant la nuit ayant précédé les faits, dans un bar de la banlieue parisienne.

Partager l'article

19 mars 2017 - 23h55