facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

"Heis", film "cross-média" qui passe la génération Y au rayon X

Il y a quatre ans, Anaïs Volpé tournait des vidéos sur son iPhone et les bidouillait sur son ordinateur. Aujourd’hui, elle est devenue pionnière du « cross-média », et son premier long-métrage, « Heis », l’emmène à Hollywood. « Heis (Chroniques) », c’est à la fois un film, une série et une exposition qui dissèquent les heurs et malheurs de la génération Y, les jeunes de moins de 25 ans confrontés au chômage de masse et à la menace terroriste.
A l’affiche du festival de cinéma indépendant Los Angeles Film Fest, « Heis » a été sélectionné en programmation internationale parmi 5.000 titres. L’hebdomadaire LA Weekly l’a qualifié de titre « peut-être le plus étrange et inventif » du festival, qui dure jusqu’à jeudi.
Tour à tour drôle, onirique, ou émouvant, « Heis » – « un » ou « unité » en grec – détonne par son montage rapide de courtes scènes, images qui se télescopent comme des pensées, extraits de vieilles vidéos amateur, parsemées de voix off et d’extraits de journaux télévisés.
« Le cross-média, ce sont de nouvelles écritures cinématographiques qui se démocratisent. +Heis+ parle de ça aussi, d’une génération YouTube. On a accès aux images et aux informations très vite et surtout en abondance, on est tout le temps sur-stimulé », raconte la cinéaste de 27 ans.
Le projet a d’abord pris la forme de cinq vidéos de 11 minutes. « Au bout du compte, j’avais presque un long-métrage ». Elle a réécrit le projet et tourné de nouvelles scènes. « Puis je me suis dit que la mini-série était complémentaire » du film. Les photos, objets tirés du tournage, présentés avec des vidéos et extraits, forment aussi une exposition qui a déjà voyagé en France et en Angleterre.
« Heis » suit une artiste de 25 ans, Pia, qui revient vivre chez sa mère « parce qu’elle a tout perdu en même temps », explique la réalisatrice aux yeux bleus et aux longs cheveux châtains.
« Dans la vie, c’est souvent la loi des séries, on perd son amour, les amis qu’on avait en commun, à ça peut s’ajouter la perte d’un travail. On doit essayer de retrouver son équilibre intérieur », poursuit-elle.
Pia s’efforce d’obtenir une bourse pour travailler à l’étranger, mais son frère, sa mère ne cessent de la culpabiliser de partir loin d’eux. A la chronique familiale « s’est ajoutée la problématique de ce que je ressens en France », la difficulté des jeunes à aller au bout de leurs espoirs et de leurs ambitions, ajoute-t-elle.
Film tourné en France, en Chine et aux Etats-Unis avec un micro-budget, « Heis » symbolise cette « génération débrouille ».
Quand le projet a démarré, « j’apprenais à monter, je faisais des minis-vidéos à l’iPhone que je postais parfois sur internet, j’enregistrais la voix off chez moi sur un petit micro », se souvient Anaïs Volpé.
« J’aurais pu demander l’aide de maisons de production mais j’ai trouvé plus intéressant de jouer le système D, puisque le film parle des galères de la jeunesse », estime-t-elle.
Le festival de Los Angeles est l’occasion d’aller à la pêche aux distributeurs et aux financements. « Je ne pourrai pas tourner mon prochain film avec si peu de budget. Il parle de l’expatriation, comment on vit l’histoire de son pays en étant très loin. C’est presque une suite ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

17 janvier 2017 Un documentaire pour inciter les jeunes Bruxellois à "l'ouvrir"

« Devenez visibles, prenez la parole, ouvrez votre gueule! », a intimé mardi le réalisateur Christian Van Cutsem à plusieurs centaines de jeunes réunis au KVS, à Bruxelles, pour la projection de son documentaire « Les Invisibles ». Celui-ci présente les t lire plus

Belga

17 janvier 2017 Le Belge utilise de plus en plus un smartphone mais pas forcément pour regarder des vidéos

Le Belge regarde plus souvent des vidéos sur un smartphone mais cette croissance reste inférieure à la hausse des utilisateurs de l’appareil, indique mardi le Centre d’information sur les médias (CIM). Celui-ci a comparé les résultats de ses études en lire plus

Belga

17 janvier 2017 Les conditions de détention ne s'améliorent pas, malgré des condamnations internationales

Le gouvernement fédéral investit des milliards dans la construction de nouvelles prisons, tandis que l’aide à la réinsertion des détenus souffre d’un manque de moyens patent et que les conditions de détention restent souvent contraires aux recommandations in lire plus

Belga

17 janvier 2017 Décès de Jean-Luc Vernal, l'ancien rédacteur en chef du journal "Tintin"

Jean-Luc Vernal, ancien rédacteur en chef du journal « Tintin » et scénariste de bandes dessinées éditées par Le Lombard, est décédé dimanche à l’âge de 72 ans, annonce mardi dans un communiqué la maison d’édition belge lire plus

Belga

17 janvier 2017 La SNCB n'a pas le projet de fermer de nouvelles lignes, gares ou arrêts

La SNCB n’a pas le projet de fermer de nouvelles lignes, gares ou arrêts, a indiqué le ministre fédéral de la Mobilité François Bellot dans une réponse à une question écrite du député Marco Van Hees (PTB). « La SNCB n’envisag lire plus

Belga

17 janvier 2017 Les Palestiniens s'accordent sur un gouvernement d'union après des discussions à Moscou

Les principaux partis palestiniens ont annoncé mardi à Moscou avoir trouvé un accord sur la formation d’un gouvernement d’union nationale avant la tenue d’élections, au terme de trois jours de pourparlers de réconciliation sous les auspices de la Russie. « Apr lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/