Grève de journalistes italiens lors du sommet européen à Rome

Des journalistes employés par différents médias italiens annoncent qu’ils vont entamer une grève pour protester contre le projet du gouvernement d’autoriser les médias étrangers, comme italiens, à concourir à des subventions de l’Etat. Les journalistes de agences de presse ANSA et ADNkronos font partie de ceux qui protesteront samedi.
Leur action coïncide avec un sommet européen organisé dans la capitale italienne pour marquer le 60éme anniversaire du Traité de Rome, document fondateur de l’Union européenne.
Samedi est « un jour important pour l’Europe et pour l’Italie » que plus de 800 journalistes comptent utiliser pour attirer l’attention sur leurs inquiétudes, ont annoncé les journalistes d’ANSA dans une déclaration publiée vendredi.
Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE, à l’exception de la Britannique Theresa May, célébreront à Rome le soixantième anniversaire de la signature du Traité de Rome et adopteront une déclaration sur l’avenir de l’Union à 27.
Le 25 mars 1957, la France, l’Allemagne, l’Italie, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas signaient dans la Ville éternelle des accords qui jetaient les bases de l’actuelle Union européenne et marquaient le début de la plus longue période de paix dans l’histoire du continent.

Partager l'article

25 mars 2017 - 02h25