Grève à la SNCB – Retenue sur primes de 12,5€ et réprimande sévère confirmées pour les cheminots grévistes

Les cheminots partis en grève sans préavis recevront une amende de 12,5 euros et une sévère réprimande, confirment mardi les comités de direction des entreprises ferroviaires. Ceux-ci avaient annoncé lundi aux syndicats que les grévistes allaient être sanctionnés.

Partager l'article

31 mai 2016 - 17h45