Grèce: Tsipras appelle son parti à s'ouvrir à des alliances pour un changement en Europe

Alexis Tsipras, Premier ministre grec et président du parti de gauche radicale Syriza au pouvoir, a appelé jeudi soir ses camarades à s’ouvrir à des alliances avec les socio-démocrates et les Verts pour changer la politique actuelle en Europe. « Sur fond de crise économique, migratoire et sécuritaire, il y a un conflit politique à plusieurs niveaux en Europe (…), le résultat de ce conflit sera déterminant pour l’Europe du 21e siècle », a indiqué Alexis Tsipras à l’ouverture des travaux du deuxième congrès de son parti qui s’achève dimanche.
Il a souligné que Syriza devrait se pencher sur la question des alliances en Europe et la constitution « d’un front de forces progressistes » afin d’empêcher la poursuite des politiques d’austérité, le renforcement de l’extrême droite et « le fossé Nord-Sud ».
« Il faut utiliser l’arsenal politique et théorique de la gauche pour s’approcher de la socio-démocratie européenne mais aussi des Verts tout en étant conscients des limites et des risques que cette tentative implique », a-t-il relevé.
Alexis Tsipras a souligné qu’il fallait oeuvrer pour « la coopération, la convergence économique et la démocratie en Europe ».

Partager l'article

14 octobre 2016 - 00h15