Grave incendie au nord de Marseille: situation "hors de contrôle", selon les pompiers

Mille cinq cents pompiers étaient mobilisés mercredi soir pour lutter contre un « feu extrêmement puissant » au nord de Marseille où la situation était « hors de contrôle » selon les pompiers, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve la qualifiant de « particulièrement difficile ». « Situation hors de contrôle, feu extrêmement puissant, rapide, explosif qui continue à brûler tout sur son passage, même des maisons », selon un communiqué des pompiers publié à 21H30.
« L’objectif des forces est de contenir absolument le feu pour éviter qu’il ne gagne les villes, et notamment Marseille », a déclaré le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve arrivé sur place au PC installé près de la gare TGV d’Aix-en-Provence.
Aucun blessé n’est à déplorer parmi les pompiers des Bouches-du-Rhône, ont précisé ceux-ci mais une personne souffre de blessures graves à Rognac.
Dans l’Hérault où un incendie a parcouru plus de 200 hectares de garrigues près de Gabian, à 20 km au nord de Béziers, quatre pompiers, dans un véhicule cerné par les flammes, avaient été blessés dans l’après-midi au cours de l’intervention, dont trois grièvement. Le feu a été circonscrit peu après 20H00.
L’incendie de Vitrolles, attisé par un mistral violent conjugué à la sécheresse, a débuté à 15H30 à Rognac et parcouru 2.700 hectares de garrigue, d’herbes rases et quelques espaces boisés du plateau de l’Arbois. De 20 à 25 maisons ont été brûlées.
« La situation que nous connaissons est telle que nous n’en avons pas vue depuis très longtemps », ont ajouté les pompiers alors que le feu continuait d’évoluer vers les Pennes-Mirabeau en direction de Marseille. Des fumées et une odeur de brûlé étaient perceptibles à Marseille même.

Partager l'article

10 août 2016 - 23h40