Gouvernance publique – La fédération bruxelloise du PS se prononce majoritairement pour le décumul de mandats

Les délégués des sections locales de la fédération bruxelloise du PS se sont prononcés vendredi soir majoritairement en faveur d’un décumul intégral des fonctions de bourgmestre, échevin ou président de CPAS avec celle de député.
Ils avaient à se prononcer en vue du congrès extraordinaire du Parti Socialiste prévu le 2 juillet prochain, au cours d’un congrès de la fédération bruxelloise consacré aux mesures de gouvernance qui a attiré de nombreux militants – près de 400 selon la présidence de la fédération -, durant plus de trois heures.
D’après la présidence de la fédération bruxelloise socialiste , les militants de la Région-capitale se sont prononcés aux deux tiers (66,6%) en faveur d’un décumul intégral entre les fonctions de député et bourgmestre, échevin ou président de CPAS. Les autres ont préféré le décumul financier.
D’autre part, la fédération bruxelloise s’est prononcée à l’unanimité en faveur de la gratuité des mandats dérivés de l’élu local.
Parmi d’autres propositions, les militants ont retenu la transparence et la publication des rémunérations publiques et privées des élus.
Les militants du PS bruxellois se sont également exprimés en faveur des 10 autres propositions traitant d’éthique, de participation citoyenne et de transparence, présentées et approuvées lors du congrès participatif de la Madeleine du 3 juin dernier.
A la fin des débats, la présidente du PS bruxellois, Laurette Onkelinx, a remercié les militants pour leur mobilisation massive, au sein des réunions dans les différentes sections et pendant le congrès de vendredi soir durant laquelle ils ont « participé au débat de manière fraternelle et positive manifestant ainsi leur volonté de rester unis pour faire réussir la révolution éthique qui s’impose », a-t-elle commenté à l’issue de la réunion.

Partager l'article

23 juin 2017 - 23h10