Ghana: dix morts, en majorité des enfants, lors de pluies torrentielles

Au moins dix personnes, dont huit enfants, ont été tuées la semaine dernière lors de pluies torrentielles dans ce pays d’Afrique de l’ouest, a-t-on appris mardi de source officielle. Ces intempéries ont frappé pendant quatre jours la capitale du pays, Accra, ainsi qu’une grande partie du centre du pays, a précisé l’Organisation nationale de gestion des catastrophes (NADMO).
« Au total, on a recensé entre 10 et 12 victimes au cours de cette saison des pluies », dont huit enfants, la plupart morts noyés, a précisé à l’AFP Sandy Amartey, coordinateur régional pour la NADMO.
La NADMO a demandé aux habitants de ne pas s’approcher des rivières et des zones inondables tant que ces pluies persistent.
La saison des pluies au Ghana dure de juin à août. Des systèmes d’égout et d’évacuation des eaux usées très vétustes sont régulièrement la cause de graves inondations.
Début juin 2015, plus de 150 personnes avaient été tuées à Accra dans l’explosion d’une station essence où les victimes tentaient de s’abriter en raison de pluies diluviennes.

Partager l'article

14 juin 2016 - 23h05