Gambie: Yahya Jammeh déclare à la télévision d'Etat qu'il va quitter le pouvoir

Le président gambien sortant Yahya Jammeh a annoncé dans la nuit de vendredi à samedi sur la télévision d’Etat qu’il s’apprêtait à quitter le pouvoir. La fin de la crise secouant ce petit Etat d’Afrique occidentale semble s’amorcer après la médiation des présidents mauritanien et guinéen. Adama Barrow, qui a remporté le scrutin présidentiel du 1er décembre et avait dû prêter serment depuis l’ambassade gambienne au Sénégal, devrait dès lors prochainement prendre le pouvoir.
Cinq pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest avaient fait entrer jeudi leurs troupes en territoire gambien, pour forcer au départ M. Jammeh.
L’opération militaire « Restaurer la démocratie » avait cependant été suspendue afin de permettre une « dernière médiation ».
« J’ai décidé aujourd’hui en conscience de quitter la direction de cette grande nation avec une infinie gratitude envers tous les Gambiens », a déclaré M. Jammeh, à la tête de la Gambie depuis 1994.

Partager l'article

21 janvier 2017 - 04h10