facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Gambie: la Cédéao suspend les opérations militaires pour une dernière médiation

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) a annoncé avoir suspendu son opération militaire lancée jeudi pour contraindre Yahya Jammeh à céder le pouvoir, le temps d’une dernière médiation guinéenne pour le convaincre de quitter la Gambie. Cette « dernière médiation » sera conduite par le président guinéen Alpha Condé à Banjul vendredi jusqu’à midi (13h en Belgique), a déclaré à la presse à Dakar le président de la Commission de la Cédéao, Marcel Alain de Souza.
« On a arrêté les opérations et on a donné un ultimatum », a ajouté M. de Souza, qui assistait dans l’après-midi à la prestation de serment, à l’ambassade de Gambie au Sénégal, du nouveau président gambien Adama Barrow.
« Si à midi il n’accepte pas de quitter la Gambie sous la bannière du Pr Condé, alors les troupes vont passer à l’intervention militaire proprement dite », a-t-il ajouté.
« Jusqu’à présent il y a eu quelques tirs de sommation », a déclaré le président de la Commission au sujet des opérations jusqu’à présent.
« Il est hors de question qu’il reste sur place », a-t-il précisé. « Ce qu’on lui pose c’est de partir », a affirmé M. de Souza
Alpha Condé se rendra d’abord en Mauritanie pour y rencontrer le président Mohamed Ould Abdel Aziz, qui avait mené la précédente mission auprès de Yahya Jammeh mercredi soir, puis à Banjul, a-t-il expliqué.
Selon une source officielle mauritanienne, MM. Condé et Aziz, qui « sont opposés à une intervention militaire en Gambie et privilégient une sortie de crise négociée », se rencontreront à l’aéroport de Nouakchott.
De son côté, la télévision d’Etat gambienne GRTS a annoncé jeudi soir l’arrivée vendredi d’une délégation de haut rang du Liberia, de Mauritanie et de Guinée et de l’ONU en vue d’un « dialogue pacifique pour trouver une solution à l’actuelle impasse politique », dans un communiqué officiel lu à l’antenne.
« Personne ne doit paniquer, la situation dans le pays est sous contrôle », selon le texte.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

19 août 2017 La ferme d'Hougoumont à l'heure écossaise ces 19 et 20 août

La ferme d’Hougoumont, à Braine-l’Alleud, accueille ce week-end la deuxième édition des Scottish Days. Cette ferme qui constitue un haut lieu de la bataille de Waterloo servait déjà de cadre aux Scottish Days 2016, attirant 6.000 personnes pour cette premièr lire plus

Belga

19 août 2017 Un juge américain refuse de clore les poursuites contre Polanski pour agression sexuelle

Un juge de Los Angeles a refusé, dans une décision publiée vendredi, de clore les poursuites pour agression sexuelle sur mineure contre le réalisateur franco-polonais Roman Polanski, comme le demandaient l’accusé et sa victime. « L’accusé dans cette affaire e lire plus

Belga

19 août 2017 Une tornade endommage le toit de trois maisons dans le Limbourg

Une tornade a fait de graves dégâts matériels à Gingelom dans la province du Limbourg vendredi. Les toits de trois habitations ont été endommagés et quatre véhicules ont été très abîmés également. Ces ven lire plus

Belga

19 août 2017 Bannon veut continuer à se battre "pour Trump" et retrouve aussitôt le site Breitbart News

Steve Bannon, l’ancien conseiller de Donald Trump qui a quitté la Maison Blanche vendredi, a affirmé qu’il continuerait à se battre pour le président américain. Il a aussitôt retrouvé des fonctions de direction au sein de Breitbart News, site d’informa lire plus

Belga

19 août 2017 Fitch relève la note de la Grèce et s'attend à un allègement de la dette en 2018

L’agence de notation Fitch a relevé vendredi la note de la Grèce de « CCC » à « B-« , tout en indiquant s’attendre à des mesures d’allègement de la dette grecque par ses partenaires européens en 2018. La perspective attribuée à la note est positive lire plus

Belga

19 août 2017 Oeufs contaminés au fipronil – Le gouvernement néerlandais ne veut plus formuler de reproches à l'égard de la Belgique

Le gouvernement néerlandais ne veut plus formuler de reproches à l’égard des services belges dans le scandale des oeufs contaminés à l’insecticide fipronil. Le secrétaire d’Etat aux Affaires économiques Martijn van Dam ne veut plus insister sur l’assu lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/