Gambie: aucune menace de poursuites contre Jammeh après son départ du pouvoir

Yahya Jammeh, qui a dirigé la Gambie 22 ans et conteste sa défaite à l’élection présidentielle du 1er décembre dans son pays, n’est pas menacé de poursuites par le pouvoir d’Adama Barrow, vainqueur déclaré du scrutin, a affirmé mardi soir à l’AFP le porte-parole de l’opposition. L’organisation ouest-africaine Cédéao, qui a consacré un sommet à la Gambie et presse M. Jammeh de quitter le pouvoir, a demandé si le prochain pouvoir « envisageait de poursuivre Yahya Jammeh. Il n’y a aucune indication de menace ou de nécessité de menace (de poursuites) contre le président sortant Yahya Jammeh », a déclaré à l’AFP Halifa Sallah, porte-parole de la coalition de l’opposition.

Partager l'article

21 décembre 2016 - 01h35