facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

"Galant, je vous dis merde": amère, l'ex-ministre règle ses comptes

La députée wallonne et ex-ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant, règle ses comptes dans un livre au titre coup de poing: « Galant, je vous dis merde! ». Elle évoque son enfance, la difficulté de faire de la politique et plusieurs épisodes qui ont marqué son mandat sur un ton amer. Les bourrasques n’ont pas manqué pendant à peine un an et demi: approximations sur le montant des économies à réaliser à la SNCB, qui lui colleront à la peau, maladresses dans la désignation d’un cabinet d’avocats dans le dossier du survol de Bruxelles, report de la mise à 4 voies du RER et enfin la révélation d’un rapport de la commission européenne sur la sûreté aéroportuaire qui provoquera sa chute.

Tout au long du livre, Jacqueline Galant se pose en victime, que ce soit du jeu médiatique, du patron de l’administration des transports, Laurent Ledoux, ou de la guerre des clans au sein du MR. Si elle décrit le premier ministre Charles Michel comme son « deuxième frère », elle charge en revanche la barque de Didier Reynders. Dans la guerre des clans qui déchire le MR en 2010, elle est une « Michélienne » de la première heure. A la lire, elle l’a payé au prix fort. Dès le début de son mandat, elle est la cible de critiques. « Je pense que Didier Reynders les a clairement alimentées », affirme-t-elle. « Pilonner (avec succès) les ‘hommes’ de Charles Michel était l’occasion rêvée pour Didier Reynders de s’en prendre au premier ministre sans devoir l’attaquer frontalement ». Et lorsqu’elle décide de démissionner, elle apprend qu’elle l’a déjà fait par une fuite venant du « kern » dans la presse. Elle y devine là encore la main de Reynders.

Jacqueline Galant se livre aussi de façon plus intime. Elle décrit son amour pour son père et la répulsion que ses conquêtes féminines lui inspirent, le complexe de se sentir « grosse et moche » à l’adolescence, ses déceptions amoureuses, le sacrifice de sa vie privée au profit de la politique et la blessure d’être prise pour l' »idiote du village ». Elle ne fait pas de plan sur l’avenir. « On verra dans trois ans », souligne-t-elle.

L’ouvrage est publié aux éditions Luc Pire.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 janvier 2017 Irak: les civils de l'ouest de Mossoul confrontés à un "risque extrême"

L’ONU a averti mardi que quelque 750.000 civils habitant dans l’ouest de Mossoul étaient confrontés à « un risque extrême », alors que se prépare l’offensive des forces irakiennes pour reprendre au groupe Etat islamique (EI) cette partie de la deuxième ville du lire plus

Belga

24 janvier 2017 Open d'Australie – Demi-finale américaine entre Venus Williams et Coco Vandeweghe

Il y aura à coup sûr une américaine en finale de l’Open d’Australie, la première manche du Grand Chelem 2017 de tennis. La demi-finale du haut du tableau féminin opposera en effet la doyenne des participantes Venus Williams (WTA 17), 36 ans, et Coco Vandeweghe (WTA lire plus

Belga

24 janvier 2017 Hôtel dévasté en Italie: le bilan passe à 12 morts

Six nouveaux corps ont été extraits dans la nuit de lundi à mardi des décombres de l’hôtel dévasté par une avalanche il y a six jours en Italie, annoncent mardi les médias italiens, citant la préfecture de Pescara (centre). Ces déc lire plus

Belga

24 janvier 2017 Le réalisateur Roman Polanski renonce à présider les César

Le réalisateur franco-polonais Roman Polanski renonce à présider la cérémonie des César le 24 février prochain, en raison de la polémique, qu’il juge « injustifiée », déclenchée par des associations féministes contre s lire plus

Belga

24 janvier 2017 Mort du grand compositeur estonien Veljo Tormis

Le grand compositeur estonien Veljo Tormis, auteur de centaines de chants a cappella inspirées par les musiques traditionnelles du nord européen, est décédé à l’âge de 86 ans, après une longue maladie. L’artiste est mort samedi, a précis lire plus

Belga

24 janvier 2017 Haute couture: le Dior féérique de Maria Grazia Chiuri

Un bal masqué, un labyrinthe: la magie imprègne la première collection de haute couture pour Dior de Maria Grazia Chiuri, qui a fait défiler lundi une série d’éblouissantes robes longues de contes de fées. Les premières silhouettes, noires et m lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/