Gagnée par la défiance mondiale, Wall Street finit en baisse

Wall Street a baissé mardi, sur fond de repli persistant des cours pétroliers et d’inquiétudes concernant la croissance économique à travers le monde: le Dow Jones a perdu 0,78% et le Nasdaq 1,13%. Selon des résultats définitifs, l’indice vedette Dow Jones Industrial Average a cédé 140,25 points à 17.750,91 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 54,37 points à 4.763,22 points.
Jugé le plus représentatif par de nombreux investisseurs, l’indice élargi S&P 500 a reculé de 18,06 points, soit 0,87%, à 2.063,37 points.
“En ce moment, les réflexions des investisseurs sont dominées par les inquiétudes sur la croissance mondiale”, a résumé Alan Skrainka, de Cornerstone Wealth Management.
Parmi les facteurs préoccupants mardi, des chiffres médiocres sur l’activité manufacturière ont été publiés au Royaume-Uni et en Chine, la Commission européenne a diminué ses prévisions de croissance, plusieurs grandes banques européennes ont déçu par leurs résultats et la banque centrale australienne a abaissé de façon inattendue son taux directeur.
“On a tous les jours une autre preuve qu’on manque de croissance dans l’économie: un jour en Chine, un jour en Europe et un jour aux Etats-Unis”, a mis en avant Gregori Volokhine, de Meeschaert Financial Services.
A cela s’ajoute une deuxième séance consécutive de nette baisse pour les cours du pétrole, ce qui s’est traduit par un déclin marqué du secteur de l’énergie dans le S&P 500.
“C’était un des piliers du rebond des dernières semaines et là on enlève une jambe au marché”, a remarqué M. Volokhine. “Qu’est-ce qui lui reste? Malheureusement pas grand-chose”.
Le marché obligataire montait nettement. Vers 20H20 GMT, le rendement des bons du Trésor à dix ans baissait à 1,796% contre 1,866% lundi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,658% contre 2,719% la veille.

Partager l'article

03 mai 2016 - 23h55