facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Fusilllade à San Bernardino – Enrique Marquez, l'ami du tueur de San Bernardino, plaide non coupable

Enrique Marquez, accusé d’avoir fourni les deux fusils d’assaut utilisés par le couple qui a tué 14 personnes à San Bernardino le 2 décembre, a plaidé non coupable mercredi. Le jeune homme de 24 ans a été formellement inculpé la semaine dernière, devant un grand jury, de complot pour fournir du soutien matériel à des terroristes, de mensonge sur l’achat de deux armes utilisées pendant la tuerie du 2 décembre, de mariage blanc et mensonge sur la procédure de visa de la femme qu’il a épousée.
Mercredi, M. Marquez, en détention depuis son arrestation mi-décembre, a plaidé non coupable lors d’une brève audition au tribunal de Riverside, en Californie.
D’après l’acte d’accusation, M. Marquez a acheté un fusil d’assaut Smith and Wesson en novembre 2011 et trois mois plus tard a acheté un autre fusil.
Selon les autorités, les deux armes auraient été achetées pour le compte de Sayed Farook, qui avec sa femme Tashfeen Malik les a utilisées pour ouvrir le feu lors d’un déjeuner de Noël pour employés des services sanitaires de San Bernardino, où il travaillait lui aussi.
Quatorze personnes ont perdu la vie et 22 ont été blessées, soit l’attentat le plus meurtrier aux Etats-Unis depuis ceux du 11 septembre 2001.
M. Marquez est aussi accusé en 2011 et 2012 d’avoir conspiré pour commettre des attentats avec M. Farook sur le campus d’une université locale et sur une autoroute.
Le jeune homme a affirmé aux enquêteurs que les deux projets d’attaques avaient été abandonnés et qu’il s’était ensuite distancé de son ami.
Marquez est également accusé d’avoir fait un mariage blanc en novembre 2014 avec une femme liée à la famille de Sayed Farook et d’avoir menti pour sa demande de visa aux Etats-Unis.
Il coopère avec les autorités et son procès aura lieu le 23 février. Il risque jusqu’à 50 années de prison.
Mardi, les autorités avaient lancé un appel à témoin pour tenter de reconstituer les allées et venues des deux tueurs pendant 18 minutes « cruciales » sur lesquelles ils n’ont pas retrouvé trace d’eux.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

21 août 2017 Laurette Onkelinx n'aime pas ce que le décret Inscriptions est devenu

La cheffe de groupe PS à la Chambre, Laurette Onkelinx, a ouvert la porte lundi à une révision du décret « inscriptions » de la Fédération Wallonie-Bruxelles. « Je n’aime pas ce que le décret est devenu. A Bruxelles, il enferme les jeunes dans leur quart lire plus

Belga

21 août 2017 Une action "théâtrale" contre le service minimum des trains aura lieu mercredi à Bruxelles

La régionale bruxelloise de la CGSP Cheminots et plusieurs associations mèneront une action « ludique et théâtrale » mercredi matin au départ de la gare de Bruxelles-Midi pour protester contre l’instauration d’un service minimum dans les chemins de fer en cas de gr lire plus

Belga

21 août 2017 Une jeune actrice belge obtient le Sylvia Kristel Award 2017

Le Sylvia Kristel Award sera remis cette année à l’actrice belge Romy Louise Lauwers. Elle joue le rôle de Panda dans le film « Het leven is Vurrukkulluk », qui est en cours de création. Le prix sera décerné le 16 septembre prochain pour la quatrième foi lire plus

Belga

21 août 2017 La partition d'"Eleanor Rigby" des Beatles en vente

La partition manuscrite originale du tube des Beatles « Eleanor Rigby » va être vendue aux enchères le 11 septembre à Warrington (nord-ouest de l’Angleterre), a indiqué lundi la maison d’enchères Omega Auctions. A l’origine, la chanson dont les paroles ont ét lire plus

Belga

21 août 2017 Jusqu'à 29 degrés mercredi

Ce lundi après-midi, l’IRM prévoit un temps très nuageux dans la moitié sud-ouest du pays avec par endroits encore quelques faibles bruines. Dans le nord-est du pays, des éclaircies apparaîtront. Les maxima varieront entre 16 degrés en Ardenne et 21 ou lire plus

Belga

21 août 2017 Des signes de radicalisation chez des enfants de maternelle en Flandre

Une école de Renaix, en Flandre orientale, s’est inquiétée de signes de « radicalisation » islamiste observés par des enseignants chez des enfants de classes maternelles, ressort-il d’un rapport interne à l’école relayé par Het Laatste Nieuws lundi. Il lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/