Fusillade à Grasse: "l'acte fou d'un jeune homme fragile et fasciné par les armes"

La fusillade perpétrée jeudi par un élève dans son lycée du sud-est de la France, qui a fait huit blessés, est « visiblement l’acte fou d’un jeune homme fragile et fasciné par les armes », a déclaré la ministre de l’Education Najat Vallaud-Belkacem. Le suspect a été interpellé peu après la fusillade en possession de plusieurs armes, dont un fusil de chasse, des armes de poing et des grenades, selon des sources policières. « Nous sommes passés à côté du pire », a estimé la ministre, qui s’est rendue sur place à Grasse.

Partager l'article

16 mars 2017 - 18h35