François Bellot en quête de subsides européens pour des investissements ferroviaires

Le ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot (MR), va introduire un dossier de subventionnement auprès de la Commission européenne pour deux projets « cross-border » d’investissements ferroviaires. Dans le cadre du débat portant sur les investissements de la SNCB et Infrabel, le conseil des ministres restreint lui a donné jeudi un mandat en ce sens. Le dossier qui sera introduit concernera l’électrification de la liaison Mol-Hamont-Weert (Pays-Bas) et la construction d’une liaison ferroviaire entre le terminal d’Athus et Mont Saint-Martin (France), afin de faciliter le transit du trafic de marchandises entre la France et la Belgique. La part non-subventionnée sera prise en charge au niveau belge.
« Ces deux liaisons sont réclamées depuis longtemps, que ce soit par différents acteurs socio-économiques (pour Athus) ou par des autorités et organisations de voyageurs limbourgeoises locales (pour Mol-Hamont-Weert). Cette étape importante nous rapproche à grands pas de la réalisation de ces deux projets », a commenté M. Bellot.

Partager l'article

02 février 2017 - 19h35