France/présidentielle: Macron et Le Pen en tête à égalité au 1er tour

Emmanuel Macron ferait jeu égal (23,5%) avec Marine Le Pen au premier tour de l’élection présidentielle en France, tandis que Jean-Luc Mélenchon (17%) se rapproche un peu plus de François Fillon (19%), selon un sondage Elabe diffusé mercredi soir. Le candidat d’En Marche! (centre) enregistre toutefois une baisse de deux points sur une semaine et celle du Front national (extrême droite) recule d’un demi-point.
En troisième position, François Fillon (droite) gagne à nouveau un point à 19%, selon cette enquête pour L’Express et BFMTV, réalisée au lendemain du débat télévisé entre les 11 candidats à la présidentielle et à 18 jours du premier tour.
A gauche, Jean-Luc Mélenchon, crédité de 17% (+2), continue sa forte progression (+7 points en deux mois). Le leader de La France insoumise (gauche radicale) n’est plus très loin de M. Fillon et creuse encore plus l’écart avec le socialiste Benoît Hamon (9%, -1), qu’il devance désormais de huit points.
Le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan est stable à 4,5%, devant Philippe Poutou (extrême gauche), qui progresse d’un point à 1,5%. Les quatre autres candidats sont crédités chacun de 1% ou moins. 7% des personnes interrogées n’ont pas exprimé d’intentions de vote au 1er tour.
Au second tour, Emmanuel Macron l’emporterait toujours nettement avec 62% (-1) des voix, face à Marine Le Pen, 38%. Mais 21% des personnes interrogées n’ont pas exprimé d’intentions de vote.
Le potentiel de participation s’établit à 64% (soit un bond de 5 points en une semaine) des personnes interrogées qui se disent « tout à fait certaines d’aller voter » au 1er tour.
Plus de deux électeurs sur trois (70%, +3) se disent désormais sûrs de leur choix. C’est le cas de 81% (-5) de ceux de Marine Le Pen, de 81% (+5) de ceux de François Fillon, de 67% (+5) de ceux d’Emmanuel Macron. Chez les électeurs de Jean-Luc Mélenchon, le taux est de 61% (-1), comme chez ceux de Benoît Hamon.
Enquête réalisée en ligne le 5 avril auprès de 995 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Marge d’erreur de 1,4 à 3,1 points.
Les intentions de vote ne constituent pas une prévision de résultat, elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

Partager l'article

06 avril 2017 - 02h15