France/Loi travail: 62 interpellations dont 32 gardes à vue lors des manifestations

Soixante-deux personnes ont été interpellées pendant les manifestations en France contre la loi travail jeudi, dont 32 ont été placées en garde à vue, a annoncé le ministre de l’Intérieur. « Depuis le début des manifestations autour de la loi travail, 620 policiers et gendarmes ont été blessés. Ces violences sont inacceptables et ont conduit les forces de l’ordre à interpeller aujourd’hui 62 individus, dont 32 ont été placés en garde à vue », a précisé Bernard Cazeneuve dans un communiqué.
« Au total, 15 policiers et gendarmes ont été blessés à Paris et en province, dont deux grièvement, qui ont été hospitalisés », a-t-il ajouté, regrettant des incidents dans la capitale mais aussi à Nantes, Rennes, Rouen, Grenoble, Toulouse et Montpellier.
Selon la préfecture de police de Paris, 16 personnes ont été interpellées pendant la manifestation parisienne, pour « port d’armes prohibées, rébellion, violences sur agents de la force publique et dégradations de biens publics ».
Quatre manifestants ont été blessés, ainsi que huit policiers et gendarmes, dont « 2 présentant des brûlures suite aux jets de cocktails Molotov ».
Quelque 78.000 personnes – 65.000 en province et environ 13.000 à Paris – ont défilé contre la loi travail jeudi en France, selon les autorités, contre 170.000 manifestants selon le décompte de la CGT.

Partager l'article

15 septembre 2016 - 20h45