facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

France: Sarkozy sur la défensive, Juppé arbitre du premier débat de la primaire à droite

L’ancien président français Nicolas Sarkozy est apparu sur la défensive face aux flèches décochées par les autres candidats à la primaire de droite, lors de leur premier débat jeudi où le favori Alain Juppé s’est contenté de déployer son programme. L’enjeu de cette primaire est majeur: au vu du marasme à gauche, son vainqueur a toutes les chances, selon les sondages, de remporter le deuxième tour de la présidentielle en mai face à la candidate du parti d’extrême droite Marine Le Pen.
Ce débat télévisé a oscillé entre accusations à fleuret moucheté, où les candidats se sont parfois tutoyés, et chiffres et propositions dégainés à la chaîne par les sept candidats, six hommes et une femme.
L’ex-président Sarkozy (2007-2012), en position de challenger, a été la cible principale des outsiders qui ont relativement ménagé le chouchou des sondages, Alain Juppé.
Ils ont ainsi brocardé le thème de l’identité, central dans la campagne très droitière de Nicolas Sarkozy, jugeant qu’il ne s’agissait pas d’une priorité pour les Français.
Un sondage indiquait avant le débat que les Français attendaient les candidats d’abord sur le chômage, qui touche 10% de la population, puis sur la lutte contre le terrorisme après les multiples attentats djihadistes depuis 2015 (238 morts), et l’immigration, très loin devant l’identité (4%).
Fidèle à sa ligne, dans l’espoir de récupérer une partie des voix de l’extrême droite, Nicolas Sarkozy a de nouveau évoqué le « problème de l’islam politique » et le « déclassement de la France ».
A l’inverse, Alain Juppé, qui fait la course grâce aux voix de la droite modérée et du centre, s’est voulu le chantre de « l’espérance », convaincu que « la France redeviendrait un grand pays où il fait bon vivre ».
Abordant ses déboires judiciaires, Nicolas Sarkozy a assuré qu’il était blanc comme neige : « Mon casier judiciaire, après 37 ans de vie politique, est vierge », a-t-il souligné. L’ancien président est inculpé dans deux affaires distinctes qui empoisonnent sa campagne.
Son principal rival, Alain Juppé, a pour sa part assumé une condamnation, en 2004, à un an d’inéligibilité dans une affaire d’emplois fictifs. Si les Français « estiment que ma faute me disqualifie, ils ne m’éliront pas », a-t-il dit.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

30 avril 2017 Anthony Joshua bat Vladimir Klitschko et enlève les titres IBF et WBA des poids lourds

Le Britannique Anthony Joshua a battu l’Ukrainien Vladimir Klitschko par KO technique au 11e round devant 90.000 spectateurs, samedi au stade de Wembley à Londres. Joshua conserve ainsi son titre de champion du monde des poids lourds. Champion olympique à Londres en 2012, Anthony Joshu lire plus

Belga

30 avril 2017 Foyers d'incendie sur la ligne ferroviaire 166: aucun dégât au réseau au final

Les inspections sur la ligne ferroviaire 166 n’ont finalement révélé aucun dégât sur l’ensemble de la portion Dinant-Bertrix, touchée samedi en fin d’après-midi, par divers foyers d’incendie s’étant déclarés suite à un probl lire plus

Belga

30 avril 2017 Deux Iraniens tués par balles à Istanbul

Deux iraniens ont été tués par balle samedi soir à Istanbul par des hommes masqués qui ont tiré sur leur véhicule, ont indiqué les médias locaux. Les deux hommes, dont seules les initiales S.K et M.M ont été rendues publiqu lire plus

Belga

30 avril 2017 Handball – D1 messieurs – Tongres rejoint Bocholt en finale des play-offs

En s’imposant 32-26 devant Visé samedi, Tongres s’est hissé en finale des play-offs du championnat de Belgique de handball et rencontrera à partir du 13 mai Bocholt au meilleur des trois manches La 6e et dernière journée de la phase régulière des play lire plus

Belga

29 avril 2017 Présidentielle française – Le pape ne sait pas "d'où vient" Macron

Le pape François s’est refusé samedi à donner des conseils aux Français pour départager les deux candidats de la présidentielle, expliquant que l’une, Marine Le Pen, représentait « la droite forte », et qu’il ne savait pas d’où venait Emmanuel Ma lire plus

Belga

29 avril 2017 Huit morts dans un crash aérien à Cuba

Huit militaires ont péri dans un crash aérien à Cuba samedi. L’appareil s’est écrasé dans la province d’Artemisa, à l’ouest de la capitale La Havanne, selon le journal Granma. L’aéronef du type AN-26 s’est écrasé près de la montag lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/