facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

France: Sarkozy sur la défensive, Juppé arbitre du premier débat de la primaire à droite

L’ancien président français Nicolas Sarkozy est apparu sur la défensive face aux flèches décochées par les autres candidats à la primaire de droite, lors de leur premier débat jeudi où le favori Alain Juppé s’est contenté de déployer son programme. L’enjeu de cette primaire est majeur: au vu du marasme à gauche, son vainqueur a toutes les chances, selon les sondages, de remporter le deuxième tour de la présidentielle en mai face à la candidate du parti d’extrême droite Marine Le Pen.
Ce débat télévisé a oscillé entre accusations à fleuret moucheté, où les candidats se sont parfois tutoyés, et chiffres et propositions dégainés à la chaîne par les sept candidats, six hommes et une femme.
L’ex-président Sarkozy (2007-2012), en position de challenger, a été la cible principale des outsiders qui ont relativement ménagé le chouchou des sondages, Alain Juppé.
Ils ont ainsi brocardé le thème de l’identité, central dans la campagne très droitière de Nicolas Sarkozy, jugeant qu’il ne s’agissait pas d’une priorité pour les Français.
Un sondage indiquait avant le débat que les Français attendaient les candidats d’abord sur le chômage, qui touche 10% de la population, puis sur la lutte contre le terrorisme après les multiples attentats djihadistes depuis 2015 (238 morts), et l’immigration, très loin devant l’identité (4%).
Fidèle à sa ligne, dans l’espoir de récupérer une partie des voix de l’extrême droite, Nicolas Sarkozy a de nouveau évoqué le « problème de l’islam politique » et le « déclassement de la France ».
A l’inverse, Alain Juppé, qui fait la course grâce aux voix de la droite modérée et du centre, s’est voulu le chantre de « l’espérance », convaincu que « la France redeviendrait un grand pays où il fait bon vivre ».
Abordant ses déboires judiciaires, Nicolas Sarkozy a assuré qu’il était blanc comme neige : « Mon casier judiciaire, après 37 ans de vie politique, est vierge », a-t-il souligné. L’ancien président est inculpé dans deux affaires distinctes qui empoisonnent sa campagne.
Son principal rival, Alain Juppé, a pour sa part assumé une condamnation, en 2004, à un an d’inéligibilité dans une affaire d’emplois fictifs. Si les Français « estiment que ma faute me disqualifie, ils ne m’éliront pas », a-t-il dit.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

29 juillet 2017 Bruxelles adresse une mise en demeure à Varsovie au sujet d'une réforme judiciaire

La Commission européenne a engagé samedi une procédure d’infraction contre la Pologne en lui adressant une mise en demeure, après la publication d’une nouvelle loi qui, selon Bruxelles, sape l’indépendance des tribunaux ordinaires polonais. « La Commission europ lire plus

Belga

29 juillet 2017 Challenger de Tampere: un 24e titre pour Sander Gille et Joran Vliegen

Sander Gille et Joran Vliegen ont remporté samedi la finale du double au tournoi de tennis Challenger de Tampere, en Finlande, épreuve sur terre battue dotée de 64.000 dollars, ajoutant un 5e titre en Challenger et un 24e titre ITF à leur palmarès. Têtes de s lire plus

Belga

29 juillet 2017 Temps pluvieux pour le week-end et la semaine avec des températures douces

Samedi, le ciel sera très nuageux sur la partie nord-ouest du pays avec parfois un peu de pluie ou une averse tandis que le temps sera généralement sec sur le reste du territoire avec des éclaircies, selon les prévisions de l’Institut Royal Météorolog lire plus

Belga

29 juillet 2017 Rallye de Finlande: Latvala (Toyota) en tête à la mi-journée

Le Finlandais Jari-Matti Latvala (Toyota) était en tête du rallye de Finlande, 9e manche du Championnat du monde (WRC), à la mi-journée samedi, après une première boucle de quatre spéciales (ES14-ES17) qu’il a toutes remportées. Thierry Neuville lire plus

Belga

29 juillet 2017 Turquie: sept collaborateurs du journal Cumhuriyet sortent de prison

Sept collaborateurs du quotidien turc d’opposition Cumhuriyet sont sortis de prison samedi matin après avoir passé plus de huit mois derrière les barreaux et ont souhaité que leurs quatre collègues toujours détenus soient prochainement libérés. lire plus

Belga

29 juillet 2017 L'Iran dit poursuivre son programme balistique, condamne les nouvelles sanctions

L’Iran va poursuivre « avec toutes ses forces » son programme balistique et condamne les nouvelles sanctions américaines, a déclaré samedi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères. « Nous allons continuer avec toutes nos forces notre programme balis lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/