facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

France: l'ex-trader Kerviel doit-il rembourser la Société générale? Réponse vendredi

La justice française dira vendredi, en appel, si l’ancien trader Jérôme Kerviel doit rembourser l’intégralité des 4,9 milliards d’euros de pertes causées à la Société générale, une partie de cette somme abyssale ou rien du tout. Jérôme Kerviel, 39 ans, a été condamné au pénal à 5 ans de prison, dont trois ferme, pour des manœuvres boursières frauduleuses ayant causé, en 2008, 4,9 milliards de pertes à son employeur de l’époque.
Au civil, il avait d’abord été condamné à rembourser intégralement ces pertes vertigineuses mais cette décision avait été annulée. En juin, il a comparu en appel devant un tribunal de Versailles qui doit rendre sa décision vendredi.
A l’issue de l’audience, l’accusation avait estimé que la Société générale n’avait « pris aucune mesure pour se prémunir (…) du risque du +trader-voyou+ » et requis de rejeter sa demande de « compensation intégrale de ses pertes ».
Escroc pour les uns, bouc-émissaire pour d’autres, l’ancien trader a toujours affirmé que la Société Générale connaissait ses paris risqués sur les marchés. La banque a toujours estimé qu’il était le seul responsable.
Elle avait souligné le 17 juin avoir « toujours reconnu les faiblesses et négligences de (ses) systèmes de contrôle ». « Mais ce sont les agissements frauduleux de Jérôme Kerviel qui les ont mis en échec », avait-elle martelé.
Si la cour d’appel suivait les réquisitions, il ne s’agirait pas seulement d’une retentissante défaite symbolique pour la banque, qui de toute façon ne pouvait espérer que Jérôme Kerviel lui verse la somme astronomique de 4,9 milliards d’euros.
L’enjeu est aussi fiscal: la Société Générale pourrait voir remise en cause une ristourne de 2,2 milliards d’euros accordée par l’Etat français au titre d’un régime accordé aux entreprises victimes de fraude.
Jérôme Kerviel, brièvement incarcéré après son inculpation en février 2008, n’est plus sous bracelet électronique depuis juin 2015.
Il a connu en juin un premier succès judiciaire après huit ans de procédures: l’instance chargée de trancher les conflits du travail a condamné son ex-employeur à lui payer 455.000 euros pour licenciement « sans cause réelle ni sérieuse » et dans des conditions « vexatoires ». La banque a fait appel.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

5 décembre 2016 Inde: mort de Jayalalithaa, dirigeante idolâtrée de l'Etat du Tamil Nadu

La chef de l’exécutif de l’Etat indien du Tamil Nadu (sud), Jayalalithaa Jayaram, extravagante ex-vedette de cinéma et objet d’un impressionnant culte de la personnalité, est décédée à 68 ans d’une longue maladie, a annoncé lundi soir une sourc lire plus

Belga

5 décembre 2016 USA: la demande de recomptage des voix en Pennsylvanie finalement maintenue

L’ex-candidate écologiste à la Maison Blanche, Jill Stein, a déposé lundi un recours pour demander le recomptage des voix du scrutin présidentiel dans l’ensemble de l’Etat de Pennsylvanie, après avoir annoncé samedi qu’elle jetait l’éponge. Jil lire plus

Belga

5 décembre 2016 L'Eurogroupe accorde à la Grèce un léger toilettage de sa dette

Les ministres des Finances de la zone euro, réunis à Bruxelles, se sont accordés lundi sur un léger toilettage de la dette grecque, des mesures d’allègement dites « de court terme » car elles peuvent être prises rapidement. Ces mesures – des amélioration lire plus

Belga

5 décembre 2016 France: "nouvelles encourageantes" du chanteur Michel Polnareff, toujours hospitalisé

Le chanteur français Michel Polnareff, 72 ans, restait hospitalisé lundi soir près de Paris dans un état grave, en raison d’une embolie pulmonaire, mais « les nouvelles sont encourageantes », a annoncé son médecin. L’interprète de « La poupée qui lire plus

Belga

5 décembre 2016 Un Toulousain "surfe" sur le toit d'un bus en marche

Un youtubeur, qui vit dangereusement, a posté une vidéo dans laquelle il traverse le Pont-Neuf de Toulouse (France) debout sur le toit d’un bus, révèle lundi le site de 20minutes.fr. La société des transports en commun de l’agglomération toulousaine, lire plus

Belga

5 décembre 2016 Italie: Matteo Renzi à la présidence pour présenter sa démission

Le chef du gouvernement italien est arrivé lundi en début de soirée au Quirinal, siège de la présidence italienne, pour présenter sa démission au chef de l’Etat, Sergio Mattarella. Matteo Renzi avait annoncé tôt lundi matin qu’il d lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/