facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

France: l'ex-trader Kerviel doit-il rembourser la Société générale? Réponse vendredi

La justice française dira vendredi, en appel, si l’ancien trader Jérôme Kerviel doit rembourser l’intégralité des 4,9 milliards d’euros de pertes causées à la Société générale, une partie de cette somme abyssale ou rien du tout. Jérôme Kerviel, 39 ans, a été condamné au pénal à 5 ans de prison, dont trois ferme, pour des manœuvres boursières frauduleuses ayant causé, en 2008, 4,9 milliards de pertes à son employeur de l’époque.
Au civil, il avait d’abord été condamné à rembourser intégralement ces pertes vertigineuses mais cette décision avait été annulée. En juin, il a comparu en appel devant un tribunal de Versailles qui doit rendre sa décision vendredi.
A l’issue de l’audience, l’accusation avait estimé que la Société générale n’avait « pris aucune mesure pour se prémunir (…) du risque du +trader-voyou+ » et requis de rejeter sa demande de « compensation intégrale de ses pertes ».
Escroc pour les uns, bouc-émissaire pour d’autres, l’ancien trader a toujours affirmé que la Société Générale connaissait ses paris risqués sur les marchés. La banque a toujours estimé qu’il était le seul responsable.
Elle avait souligné le 17 juin avoir « toujours reconnu les faiblesses et négligences de (ses) systèmes de contrôle ». « Mais ce sont les agissements frauduleux de Jérôme Kerviel qui les ont mis en échec », avait-elle martelé.
Si la cour d’appel suivait les réquisitions, il ne s’agirait pas seulement d’une retentissante défaite symbolique pour la banque, qui de toute façon ne pouvait espérer que Jérôme Kerviel lui verse la somme astronomique de 4,9 milliards d’euros.
L’enjeu est aussi fiscal: la Société Générale pourrait voir remise en cause une ristourne de 2,2 milliards d’euros accordée par l’Etat français au titre d’un régime accordé aux entreprises victimes de fraude.
Jérôme Kerviel, brièvement incarcéré après son inculpation en février 2008, n’est plus sous bracelet électronique depuis juin 2015.
Il a connu en juin un premier succès judiciaire après huit ans de procédures: l’instance chargée de trancher les conflits du travail a condamné son ex-employeur à lui payer 455.000 euros pour licenciement « sans cause réelle ni sérieuse » et dans des conditions « vexatoires ». La banque a fait appel.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

26 avril 2017 Corée du Sud: arrivée des premiers éléments du bouclier anti-missiles THAAD

Des camions transportant les premiers éléments du bouclier anti-missiles américain THAAD sont arrivés en Corée du Sud mercredi matin, alors que la tension est toujours élevée avec le voisin nord-coréen, a annoncé l’agence de presse sud-c lire plus

Belga

26 avril 2017 USA: un juge bloque le décret Trump contre les "villes sanctuaires" pour sans-papiers

Un juge américain a en grande partie suspendu mardi l’application d’un décret du président Trump visant à priver de financements fédéraux les collectivités opposées à sa politique anti-immigration. Le juge William Orrick, de la cour f lire plus

Belga

26 avril 2017 Commerce: Trudeau prévient Trump qu'il défendra les intérêts canadiens

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau s’est entretenu mardi avec le président américain Donald Trump, et l’a assuré que son gouvernement allait « défendre vigoureusement les intérêts de l’industrie canadienne du bois de construction », après la d lire plus

Belga

26 avril 2017 Brésil: le gardien assassin va retourner en prison

La Cour suprême du Brésil a annulé mardi la remise de peine du gardien Bruno Fernandes, qui va retourner en prison pour l’assassinat de son ex-maîtresse, après avoir été libéré le 24 février. Emprisonné en 2010, le gardien av lire plus

Belga

26 avril 2017 La police mexicaine arrête un suspect lié à la disparition d'étudiants en 2014

La police mexicaine a arrêté un autre suspect lié à la disparition et de massacre soupçonné de 43 étudiants, a confirmé à l’agence dpa un porte-parole du procureur. L’individu a été capturé lors d’un raid dans l’Etat lire plus

Belga

26 avril 2017 Climat: Washington doit rester dans l'accord de Paris

Les Etats-Unis doivent rester dans l’accord de Paris sur le climat mais en renégocier les termes, a déclaré mardi le secrétaire américain à l’Energie, Rick Perry. « Je ne vais pas dire au président des Etats-Unis de quitter l’accord de Paris sur le cli lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/