facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

France: l'ex-trader Kerviel doit-il rembourser la Société générale? Réponse vendredi

La justice française dira vendredi, en appel, si l’ancien trader Jérôme Kerviel doit rembourser l’intégralité des 4,9 milliards d’euros de pertes causées à la Société générale, une partie de cette somme abyssale ou rien du tout. Jérôme Kerviel, 39 ans, a été condamné au pénal à 5 ans de prison, dont trois ferme, pour des manœuvres boursières frauduleuses ayant causé, en 2008, 4,9 milliards de pertes à son employeur de l’époque.
Au civil, il avait d’abord été condamné à rembourser intégralement ces pertes vertigineuses mais cette décision avait été annulée. En juin, il a comparu en appel devant un tribunal de Versailles qui doit rendre sa décision vendredi.
A l’issue de l’audience, l’accusation avait estimé que la Société générale n’avait « pris aucune mesure pour se prémunir (…) du risque du +trader-voyou+ » et requis de rejeter sa demande de « compensation intégrale de ses pertes ».
Escroc pour les uns, bouc-émissaire pour d’autres, l’ancien trader a toujours affirmé que la Société Générale connaissait ses paris risqués sur les marchés. La banque a toujours estimé qu’il était le seul responsable.
Elle avait souligné le 17 juin avoir « toujours reconnu les faiblesses et négligences de (ses) systèmes de contrôle ». « Mais ce sont les agissements frauduleux de Jérôme Kerviel qui les ont mis en échec », avait-elle martelé.
Si la cour d’appel suivait les réquisitions, il ne s’agirait pas seulement d’une retentissante défaite symbolique pour la banque, qui de toute façon ne pouvait espérer que Jérôme Kerviel lui verse la somme astronomique de 4,9 milliards d’euros.
L’enjeu est aussi fiscal: la Société Générale pourrait voir remise en cause une ristourne de 2,2 milliards d’euros accordée par l’Etat français au titre d’un régime accordé aux entreprises victimes de fraude.
Jérôme Kerviel, brièvement incarcéré après son inculpation en février 2008, n’est plus sous bracelet électronique depuis juin 2015.
Il a connu en juin un premier succès judiciaire après huit ans de procédures: l’instance chargée de trancher les conflits du travail a condamné son ex-employeur à lui payer 455.000 euros pour licenciement « sans cause réelle ni sérieuse » et dans des conditions « vexatoires ». La banque a fait appel.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

26 février 2017 Accident mortel sur la E40

Un grave accident de la route sur la E40 dans la nuit de samedi à dimanche a fait une victime, a-t-on appris dimanche. Trois autres personnes ont été emmenées à l’hôpital, grièvement blessées. L’accident s’est produit vers 02h30 sur l’autoroute lire plus

Belga

26 février 2017 L'armée philippine s'attaque à un groupe terroriste musulman

L’armée philippine a lancé samedi des attaques aériennes contre des cachettes supposées d’un groupe terroriste musulman, a indiqué un porte-parole de l’armée. Ce groupe menace de décapiter un otage allemand si une rançon n’est pas payée lire plus

Belga

26 février 2017 Kirghizstan: un leader de l'opposition arrêté pour corruption

Un leader de l’opposition du Kirghizstan, accusé de corruption, a été interpellé dimanche, ont indiqué les services de sécurité de ce pays d’Asie centrale qui connaît un regain de tension à neuf mois de l’élection présidenti lire plus

Belga

26 février 2017 Météo – Journée dominicale grise et pluvieuse

La journée de dimanche sera grise avec un risque de quelques précipitations, annonce l’IRM. Le temps sera doux avec des maxima de 6 à 12 degrés. La journée sera grise avec un risque de quelques faibles précipitations par endroits. Les températures att lire plus

Belga

26 février 2017 USA: une vingtaine de blessés par une voiture chargeant la foule à la Nouvelle-Orléans

Une vingtaine de personnes ont été blessées samedi par une voiture qui a foncé dans la foule de spectateurs assistant à un cortège dans la ville de Nouvelle-Orléans aux Etats-Unis, rapportent les médias locaux. Le conducteur suspecté des lire plus

Belga

26 février 2017 Syrie: les Casques blancs ne se rendront finalement pas aux Oscars

Deux représentants des Casques blancs, ces célèbres secouristes des zones rebelles de Syrie, attendus dimanche soir aux Oscars ne se rendront finalement pas aux Etats-Unis, après avoir invoqué leur travail et un passeport non accepté. Il était pr lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/