facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

France: Juppé donné gagnant du débat de la droite devant Sarkozy et Le Maire

Alain Juppé, déjà favori des sondages en entrant sur le plateau du premier débat de la primaire de la droite pour l’élection présidentielle française, en est sorti gagnant, devant Nicolas Sarkozy et Bruno Le Maire, selon un sondage Elabe pour BFMTV. Selon cette enquête publiée rapidement après la fin du débat sur la chaîne française TF1, 35% des téléspectateurs interrogés ont jugé que le maire de Bordeaux avait été « le plus convaincant », devant l’ancien président de la République (21%) et le député de l’Eure (15%).
L’ancien Premier ministre François Fillon s’y inscrit en quatrième position à 13%, loin devant Nathalie Kosciusko-Morizet (7%), Jean-Frédéric Poisson (6%) et Jean-François Copé (3%).
Parmi les seuls sympathisants de la droite et du centre, l’écart se réduit entre Alain Juppé (32%) et Nicolas Sarkozy (27%), et François Fillon est mieux perçu (17%) que Bruno Le Maire (14%).
Une autre question sur la cote d’opinion des différents candidats fait apparaître que le débat a permis à Nicolas Sarkozy de légèrement réduire son écart face à Alain Juppé: l’ex-locataire de l’Elysée a gagné 6 points contre 4 points de progression pour le maire de Bordeaux et ancien Premier ministre, qui compte tout de même près de 30 points d’avance (67% contre 38% de bonnes opinions).
A cette aune, le plus grand bénéficiaire du débat est Jean-Frédéric Poisson, qui a bondi de 24 points, mais pour atteindre juste 43% d’opinions favorables.
Bruno Le Maire a gagné 4 points à 54%, François Fillon 8 points à 51%, Nathalie Kosciusko-Morizet 9 points à 49%, et Jean-François Copé 8 points à 27%.
Le sondage a été réalisé avec un échantillon de 885 téléspectateurs adultes interrogés par internet en fin d’émission, issu d’un échantillon national de 4.518 personnes constitué selon la méthode des quotas.
Les personnes interrogées ont été invitées à regarder le débat, puis à donner leur avis sur la prestation des candidats. Les volontaires ont été resollicités à la fin pour donner leur avis.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

2 décembre 2016 Omar Sy dévoile son côté tendre dans le rôle d'un papa poule

Après le succès d' »Intouchables », « Samba » et « Chocolat », Omar Sy revient mercredi dans « Demain tout commence », une comédie familiale où il interprète un papa poule extrêmement touchant, contraint d’élever seul sa fille. Ce film réalisé pa lire plus

Belga

2 décembre 2016 Francken obtient gain de cause à Gand pour une expulsion controversée

La chambre des mises en accusation de Gand a annulé une décision de la chambre du conseil qui jugeait illégale l’arrestation d’un ressortissant marocain sous le coup d’un ordre de quitter le territoire. Le secrétaire d’Etat à l’Asile, Theo Francken, s’est ré lire plus

Belga

2 décembre 2016 Placer un enfant en centre fermé est une violation des droits de l'enfant

La détention des enfants pour cause de migration constitue une violation des droits de l’enfant et est toujours contraire au principe de l’intérêt supérieur de l’enfant, indique l’Unicef vendredi. L’ONG estime qu’envoyer des enfants dans des centres fermés, comme le lire plus

Belga

2 décembre 2016 La Région bruxelloise débloque 100 millions d'euros pour les 19 communes

La Région bruxelloise a décidé de dégager 100 millions d’euros sous forme de prêts pour aider, sur la période 2017-2019, les 19 communes bruxelloises à faire face à la forte croissance démographique, indique vendredi le cabinet du ministr lire plus

Belga

2 décembre 2016 La réforme des rythmes scolaires est bien envisagée, "mais il y a encore du travail"

La réforme des rythmes scolaires est bien envisagée dans le projet d’avis n°3 du Groupe central chargé d’élaborer le « pacte pour un enseignement d’excellence » en Fédération Wallonie-Bruxelles. « Mais il y a encore du travail », a précisé Fr lire plus

Belga

2 décembre 2016 Une prime flamande pour favoriser l'embauche des chômeurs de longue durée

Le gouvernement flamand a approuvé vendredi l’instauration d’une prime à l’embauche d’un chômeur de longue durée. D’un montant de 1.250 euros après trois mois de travail et de 3.000 euros au bout d’un an, elle cible les demandeurs d’emploi inscrits depuis plus de de lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/