facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

France: en Normandie, le prix des chars flambe aux enchères

Un char américain adjugé 280.000 euros, un side-car allemand 130.000 euros: les prix ont flambé dimanche lors d’une vente de véhicules de la Seconde guerre mondiale organisée en Normandie (nord-ouest de la France) près des plages du Débarquement. « C’est du délire total. Demain sur internet tout le monde va mettre son matériel à ces prix alors que ça ne vaut pas ça », s’exclamait les yeux aux ciel Stéphane, 45 ans, collectionneur d’objets militaires venu de région parisienne à Catz, village normand où se tient la vente. Sur les dix lots adjugés aux prix les plus élevés, 80% ont été achetés par des étrangers, européens, américains ou du Moyen-Orient, selon la maison parisienne organisant cette vente, Artcurial.

A la mi-journée, alors qu’une centaine de lots devaient encore être vendus, c’est un char Chrysler M4A4 Sherman de 1944 pesant 32 tonnes qui avait atteint le prix le plus élevé, adjugé 280.000 euros à un acheteur étranger par téléphone. Un prix auquel il faut ajouter 24% de taxes. « C’est trop cher », réagissait un collectionneur anglais privé sous couvert d’anonymat, qui a proposé en vain jusqu’à « 240.000 ou 250.000 » euros pour le Sherman.

Autre char, un Cadillac Stuart de 1942 pesant 15 tonnes a été adjugé à 160.000 euros, à un acheteur américain par téléphone. « C’est plus que le prix que nous estimions raisonnable », jugeait Pavel Löfflek, vice-président du Military history institute de Prague, qui a proposé jusqu’à 150.000 euros pour le char, estimé entre 80.000 à 140.000 euros par Artcurial.

Un side car BMW R75 de 1942 s’est lui envolé à 130.000 euros (169.000 TTC), alors qu’il était évalué entre 35.000 à 45.000 euros. « Le matériel allemand et particulièrement recherché », selon M. Löfflek.

Ces véhicules proviennent du Normandy Tank Museum de Catz, qui, faute de visiteurs, a fermé ses portes mercredi. Beaucoup de lots était cédés à des acheteurs donnant leurs ordres par téléphone ou via internet, au grand dam des nombreux petits collectionneurs venus de toute la France, de Grande-Bretagne, ou du Benelux. « On espérait une jeep. Mais avec nos 10.000 euros, on est hors budget », regrettait Martine Maes, 60 ans venue du nord de la France avec son mari.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

22 janvier 2017 Présidentielle française – Primaire PS: Hamon et Valls qualifiés pour le second tour

Benoît Hamon et Manuel Valls se sont qualifiés pour le second tour de la primaire élargie du PS, a annoncé dimanche soir Thomas Clay, président de la Haute autorité de cette primaire. Le député de Trappes, 49 ans, est arrivé en tête lire plus

Belga

22 janvier 2017 Présidentielle française – Primaire PS: 1er tour "réussi" pour Cambadélis, qui appelle à voter "massivement" au 2nd

« Nous avons réussi le premier tour » de la primaire organisée par le PS, a salué dimanche Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du parti, appelant à voter « massivement » au second tour dimanche prochain. Le dirigeant du PS s’est exprimé lire plus

Belga

22 janvier 2017 Mexique: sept cadavres mutilés retrouvés dans un port touristique

Sept cadavres mutilés ont été découverts à l’intérieur d’un taxi abandonné à Manzanillo, un port de l’ouest du Mexique fréquenté par de nombreux touristes américains, ont annoncé dimanche les autorités locales lire plus

Belga

22 janvier 2017 Plus de 15.000 Roumains, dont le président, contre un projet de grâce

Plus de 15.000 Roumains, dont le président Klaus Iohannis, sont descendus dans la rue dimanche pour protester contre un décret qui permettrait à des hommes politiques d’échapper à des poursuites pénales. « Des responsables politiques ayant des dém lire plus

Belga

22 janvier 2017 Un auteur en fuite après le braquage d'une pharmacie à Frameries

L’auteur du braquage d’une pharmacie samedi vers 10h30 à Frameries a emporté la caisse. Il est toujours recherché, a indiqué dimanche le parquet de Mons. Un individu encagoulé et armé a commis un braquage samedi vers 10h30 dans une pharmacie située lire plus

Belga

22 janvier 2017 Deux voleurs français interpellés samedi après une rébellion à Mons

Les deux auteurs d’un vol de marchandises samedi au magasin Ikea à Mons ont été interceptés après un échange de coups avec les policiers qui les avaient interpellés, a indiqué le parquet de Mons. Deux ressortissants français ont commis, lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/