facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Football: "Ce ne sont pas des supporters, mais des criminels"

Le président de l’Antwerp, Jan Michel, condamne fermement dimanche les émeutes qui ont eu lieu samedi soir après le match de football Antwerp-Eupen. « Nous étions tous déçus, mais ce n’est pas une raison pour se comporter de la sorte. Je n’appelle pas cela des supporters, mais des criminels. » « Grâce à la procédure d’exclusion civile, une interdiction de stade jusqu’à cinq ans peut être délivrée. Nous l’avons entamée une dizaine de fois. En ce qui concerne les événements de samedi soir, nous attendons l’enquête pour voir si une interdiction de stade peut être envisagée », ajoute Jan Michel.
Le président regrette qu’une minorité de personnes « salisse le nom et la réputation du club. On risque d’être à nouveau confronté au système combi-car », qui signifie que les supporters qui veulent assister à un match en déplacement doivent acheter un ticket à l’avance et avoir un billet pour un déplacement en car avec un club de supporters.
Le bourgmestre d’Anvers, Bart De Wever, s’est de son côté dit « choqué et indigné » de l’agressivité à laquelle a été confrontée la police samedi soir, espérant que l’enquête permettra d’identifier tous les auteurs, afin qu’ils puissent être sanctionnés.
Robert Vinck, président de la Fédération des supporters de l’Antwerp, plaide, lui, pour une sorte de « service communautaire » au club plutôt qu’une interdiction de stade dans ce genre de cas. « Vous pouvez infliger à quelqu’un une interdiction de stade, mais tant que les tickets de deuxième division ne sont pas nominatifs et que vous ne pouvez dès lors pas identifier toutes les personnes entrant dans le stade, cela est peu efficace. » Selon lui, plusieurs hooligans présents samedi soir faisaient déjà l’objet d’une interdiction de stade.
Des échauffourées attribuées aux supporters anversois sont survenues après le match Antwerp-Eupen samedi soir à Deurne, dans et aux alentours du Bosuil, le stade du club anversois. Trois hooligans ont fait l’objet d’une arrestation administrative, deux autres d’une arrestation judiciaire.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

17 août 2017 Crise au Venezuela – Au moins une trentaine de morts lors d'une mutinerie dans une prison

Au moins 36 personnes ont été tuées au Venezuela lors d’une opération de reprise de contrôle d’un centre de détention à l’est du pays, selon le gouverneur de l’Etat d’Amazonas, Liborio Guarulla, cité par Associated Press jeudi. Le centre de d lire plus

Belga

17 août 2017 Le chef d'état-major iranien et le président turc discustent de la paix en Syrie

Le chef d’état-major iranien Mohammad Bagheri a rencontré mercredi le président turc Recep Tayyip Erdogan, au cours d’une visite à Ankara pour des discussions au plus haut niveau, notamment sur la crise syrienne et l’Irak. Leur deux pays soutiennent des camps adverses en lire plus

Belga

17 août 2017 Brésil: victoire pour les Indiens devant la Cour Suprême

La Cour Suprême du Brésil a rejeté mercredi une demande d’indemnisation de l’Etat du Mato Grosso pour l’expropriation de terres attribuées à des tribus indiennes, une victoire pour les populations autochtones face à la pression de l’agro-business. La d lire plus

Belga

17 août 2017 Canada: actions prévues contre les manifestations racistes

A Vancouver, à Toronto ou dans d’autres villes au Canada, des mouvements citoyens s’organisent face aux manifestations de groupuscules d’extrême droite dans la lignée du rassemblement de suprémacistes blancs à Charlottesville aux Etats-Unis. « La résistance no lire plus

Belga

17 août 2017 Les pays du Golfe isolent le Qatar – Ryad rouvre sa frontière aux pèlerins qataris

Le roi Salmane d’Arabie saoudite a ordonné l’ouverture de la frontière pour permettre aux Qataris d’effectuer le pèlerinage de la Mecque, a annoncé mercredi l’agence officielle de presse saoudienne. Cette décision a été annoncée après qu lire plus

Belga

17 août 2017 Crimes attribués au groupe EI: l'Irak demande l'aide de l'ONU

L’Irak a demandé à l’ONU de l’aider à réunir des preuves des crimes attribués à l’organisation Etat islamique, via une résolution qui contribuerait à traduire leurs responsables en justice. Dans une lettre datée du 9 août et circul lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/