facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Flandre: la connaissance du néerlandais sera contrôlée pour garder un logement social

Les locataires d’un logement social en Flandre devront à l’avenir prouver une connaissance de base du néerlandais, selon une modification du Code flamand du logement que la ministre Liesbeth Homans a présentée vendredi au gouvernement, faisant réagir samedi l’opposition sp.a et Groen. Le programme gouvernemental de l’équipe Bourgeois (N-VA, CD&V, Open Vld) prévoyait déjà qu’en ce qui concerne les conditions d’aptitude linguistique pour le logement social, la Flandre évoluerait « d’une obligation d’effort à un résultat attesté ou justifié ».

Actuellement, le candidat locataire social doit se montrer disposé à apprendre le néerlandais, une condition que le gouvernement juge trop peu engagée.

Selon le projet Homans (N-VA), le locataire social devra, après un an, démontrer qu’il dispose d’un niveau de néerlandais basique (niveau A1). Les négligents et les récalcitrants pourront être mis à l’amende (jusqu’à 5.000 euros), après rappel et avis de l’administration.

Le projet a été envoyé pour avis au Conseil d’État et au Conseil flamand du logement.

Dans l’opposition, le sp.a a critiqué ce durcissement, rappelant que très peu de personnes ne sont pas disposées à apprendre le néerlandais, et que le gouvernement ne fournissait déjà pas assez de cours de langue. Le projet bute aussi sur la législation anti-discrimination, jugent les socialistes flamands, qui rappellent qu’une initiative similaire visant une obligation de résultat avait été recalée par le passé.

Groen est sur la même longueur d’onde. Les Verts estiment qu’un grand nombre de locataires sociaux, comme les personnes analphabètes ou peu formées, ne pourront atteindre le niveau attendu dans le délai imparti.

Des interrogations ont émergé aussi dans les rangs de la majorité. La députée Mercedes Van Volcem (Open Vld) a ainsi dit préférer mettre l’accent sur l’emploi – au travers d’un « trajet d’activation » – plutôt que sur la connaissance linguistique.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 janvier 2017 Open d'Australie – Kim Clijsters entre mardi dans le Hall of Fame du tennis

Kim Clijsters a été nominée au mois de septembre pour rejoindre en 2017 le Hall of Fame de tennis. Elle est aujourd’hui officiellement choisie. L’ancien N.1 mondial l’Américain Andy Roddick et la joueuse néerlandaise en fauteuil roulant Monique Kalkman-van den Bosc lire plus

Belga

23 janvier 2017 Deux hommes condamnés dans une affaire de blanchiment pour un montant de 399.850 euros

Le tribunal correctionnel néerlandophone de Bruxelles a condamné le 19 janvier dernier deux hommes impliqués dans une affaire de blanchiment d’argent pour un montant de 399.850 euros. Le juge a estimé que la provenance de l’argent n’avait pas pu être démontr lire plus

Belga

23 janvier 2017 La police intervient pour interrompre une bagarre entre jeunes Bruxellois près de Hal

La police est intervenue lundi soir pour interrompre une grande bagarre opposant une quarantaine de jeunes Bruxellois à la gare de Lembeek, près de Hal, indique la zone de police locale Zennevallei (Hal/Beersel/Leeuw-Saint-Pierre). Il semble que les individus avaient convenu de se retr lire plus

Belga

23 janvier 2017 Emir Kir ne sera pas poursuivi pour être intervenu lors d'un rapatriement en 2015

Emir Kir, le bourgmestre de la commune bruxelloise de Saint-Josse-ten-Noode, ne sera pas poursuivi par la justice pour être intervenu lors du rapatriement d’une femme nigériane en mai 2015, indique lundi le parquet de Hal-Vilvorde, confirmant une information du média turc Gold Ha lire plus

Belga

23 janvier 2017 Feux de forêt: le Chili face au pire "désastre forestier" de son histoire

Les incendies qui ont déjà détruit plus de 129.000 hectares de forêts et de cultures au centre et au sud du Chili ces derniers jours sont le « pire désastre forestier » de l’histoire du pays, a déploré lundi la présidente Michelle Bachelet. « Le pa lire plus

Belga

23 janvier 2017 USA: risque plus élevé pour un enfant noir de perdre un parent avant 10 ans

Le risque de perdre un parent avant d’avoir dix ans est beaucoup plus élevé pour les enfants Noirs que pour les Blancs, et également de perdre davantage de membres de leur famille avant leurs 65 ans, selon une étude publiée lundi. « C’est la première é lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/