facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Flandre: la connaissance du néerlandais sera contrôlée pour garder un logement social

Les locataires d’un logement social en Flandre devront à l’avenir prouver une connaissance de base du néerlandais, selon une modification du Code flamand du logement que la ministre Liesbeth Homans a présentée vendredi au gouvernement, faisant réagir samedi l’opposition sp.a et Groen. Le programme gouvernemental de l’équipe Bourgeois (N-VA, CD&V, Open Vld) prévoyait déjà qu’en ce qui concerne les conditions d’aptitude linguistique pour le logement social, la Flandre évoluerait « d’une obligation d’effort à un résultat attesté ou justifié ».

Actuellement, le candidat locataire social doit se montrer disposé à apprendre le néerlandais, une condition que le gouvernement juge trop peu engagée.

Selon le projet Homans (N-VA), le locataire social devra, après un an, démontrer qu’il dispose d’un niveau de néerlandais basique (niveau A1). Les négligents et les récalcitrants pourront être mis à l’amende (jusqu’à 5.000 euros), après rappel et avis de l’administration.

Le projet a été envoyé pour avis au Conseil d’État et au Conseil flamand du logement.

Dans l’opposition, le sp.a a critiqué ce durcissement, rappelant que très peu de personnes ne sont pas disposées à apprendre le néerlandais, et que le gouvernement ne fournissait déjà pas assez de cours de langue. Le projet bute aussi sur la législation anti-discrimination, jugent les socialistes flamands, qui rappellent qu’une initiative similaire visant une obligation de résultat avait été recalée par le passé.

Groen est sur la même longueur d’onde. Les Verts estiment qu’un grand nombre de locataires sociaux, comme les personnes analphabètes ou peu formées, ne pourront atteindre le niveau attendu dans le délai imparti.

Des interrogations ont émergé aussi dans les rangs de la majorité. La députée Mercedes Van Volcem (Open Vld) a ainsi dit préférer mettre l’accent sur l’emploi – au travers d’un « trajet d’activation » – plutôt que sur la connaissance linguistique.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

26 mai 2017 Nouvelle dénonciation anonyme à l'ISPPC

Un nouveau courrier anonyme est récemment parvenu à l’administrateur général de l’Intercommunale de Santé Publique du Pays de Charleroi (ISPPC), Laurent Lévêque. Il y dénonce des détournements de fonds alloués par l’INAMI au sein d lire plus

Belga

26 mai 2017 Siegfried Bracke demande une enquête sur de nouvelles irrégularités à la Chambre

Pour la seconde fois en un mois, le président de la Chambre Siegfried Bracke (N-VA) s’adresse au parquet de Bruxelles pour des suspicions d’irrégularité depuis des années dans ses services. « Je ne vais rien couvrir », affirme-t-il vendredi dans Het Laatste Nieuws et De Mor lire plus

Belga

26 mai 2017 Temps chaud et ensoleillé ce vendredi, prémices des 30° annoncés ce week-end

Vendredi, le temps sera ensoleillé et chaud sur l’ensemble du pays, selon les prévisions de l’Institut royal météorologique. Les maxima se situeront autour de 25° à la mer, entre 21° et 25° en Ardenne et autour de 26° ou 27° ailleurs. Le vent de lire plus

Belga

26 mai 2017 Le Brussels Jazz Weekend fera vibrer la capitale pendant trois jours

La première édition du Brussels Jazz Weekend, qui remplace le Brussels Jazz Marathon, aura lieu ces vendredi, samedi et dimanche dans le centre-ville de Bruxelles et à Ixelles. Lors de ce festival de jazz, blues, funk et musiques du monde, les spectateurs pourront assister lire plus

Belga

26 mai 2017 Les arts forains animent la capitale wallonne ce week-end pour Namur en mai

La 22e édition du festival des arts forains « Namur en mai » débute ce vendredi et animera les rues de la capitale wallonne jusque dimanche. Les Namurois pourront assister à plus d’une soixantaine de spectacles différents, dont plus de la moitié est accessible gratui lire plus

Belga

26 mai 2017 Le doyen des 20 km de Bruxelles est à 89 ans André Jassogne

Environ 40.000 coureurs participeront dimanche aux 20 km de Bruxelles. Sur les 51 inscrits qui ont couru les 38 éditions, le doyen est André Jassogne (89 ans), qui est né le 7 février 1928. S’il termine cette course, il envisage de ne pas revivre l’événement lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/