Festival du cinéma américain de Deauville: Michael Moore absent, sécurité renforcée

Deauville, sur la côte normande, s’apprête à accueillir à partir de vendredi le 42e festival du cinéma américain, sous une sécurité renforcée, avec en vedette le héros de Harry Potter, Daniel Radcliffe, compte tenu de l’absence du documentariste, Michael Moore. Vitrine du 7e art américain sous toutes ses facettes, mais de plus en plus tourné vers le cinéma d’auteur, le festival dans cette ville balnéaire de l’ouest de la France va se tenir jusqu’au dimanche 11 septembre et présenter au public 37 films, dont 14 en compétition. Il avait enregistré l’an dernier 66.000 entrées.
Compte tenu du risque terroriste en France, le festival fait l’objet d’une sécurité renforcée cette année. Le bâtiment où ont lieu les principaux événements a été isolé par des gros blocs de béton, empêchant la circulation automobile à ses abords. Les spectateurs assistant aux films seront systématiquement fouillés.
Au cours du festival, plusieurs hommages doivent être rendus à des artistes confirmés et à des stars montantes, en leur présence.
Ce devait être le cas dimanche soir pour Michael Moore, mais un problème familial l’a contraint à annuler sa venue, évidemment très attendue.
Cependant, la projection en avant-première de son nouveau film « Where To Invade Next ? », la rétrospective de son œuvre et l’hommage qui doit lui être rendu par Luc Jacquet (Oscar du meilleur film documentaire en 2006 pour « La marche de l’Empereur ») sont maintenus, a indiqué le service de presse du festival.
Michael Moore a remporté la Palme d’or au festival international de Cannes (sud de la France) en 2004 pour son film « Fahrenheit 9/11 ».
Les autres hommages prévus au cours du festival concerneront également Chloe Grace Moretz (19 ans) et le Britannique Daniel Radcliffe (27 ans).
Le premier film projeté en ouverture sera « The Infiltrator » de Brad Furman, avec dans les premiers rôles Bryan Cranston et Diane Kruger.

Partager l'article

02 septembre 2016 - 18h50