Faux départ de Boris Johnson pour Bruxelles: son jet atterrit en urgence à Londres

Les débuts agités de Boris Johnson à la tête de la diplomatie britannique continuent: l’avion dans lequel il se rendait dimanche à Bruxelles pour rencontrer ses pairs européens a dû atterrir en urgence près de Londres. “Il y a eu un problème technique sur le jet de la Royal Air Force (RAF) dimanche après-midi entre Londres et Bruxelles, à bord duquel se trouvaient le ministre des Affaires étrangères et des responsables du ministère, obligeant l’avion à atterrir à l’aéroport de Luton”, a déclaré un porte-parole du ministère.
“Après un léger retard, le ministre a continué sa route vers Bruxelles par d’autres moyens”, a-t-il ajouté.
Le jet BAE 146 a eu un problème de système hydraulique, les pompiers ont été déployés quand l’avion a atterri à l’aéroport au nord de Londres, selon le quotidien The Guardian.
La nomination par la nouvelle Première ministre Theresa May de Boris Johnson, chantre du Brexit, a provoqué sarcasmes et critiques en Europe.
L’ancien maire conservateur de Londres devait d’abord être reçu dimanche soir par la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini “pour un premier contact” à l’occasion d’un dîner privé, avant sa rencontre avec ses homologues européens lundi à l’occasion de leur réunion mensuelle.
Lors de sa toute première sortie en tant que ministre des Affaires étrangères, jeudi à l’ambassade de France à Londres pour la réception du 14 juillet, où il a tenu à chanter la Marseillaise et “rassurer” sur son amour de l’Europe, Boris Johnson a prononcé un discours autant hué qu’applaudi.
Lors de sa première semaine en poste, Boris Johnson a eu à réagir à l’attentat de Nice, dans le sud de la France, et à la tentative de coup d’Etat en Turquie.

Partager l'article

17 juillet 2016 - 23h30