Explosion à Saint-Pétersbourg – Les parents de l'auteur présumé de l'attentat sont arrivés à Saint-Pétersbourg

Les parents d’Akbarjon Djalilov, identifié comme l’auteur présumé de l’attentat suicide qui a frappé Saint-Pétersbourg lundi, ont fait le déplacement vers la ville mercredi depuis leur Kirghizistan natal. Ils devront identifier leur fils et répondre aux questions des enquêteurs, selon la télévision d’Etat.
Akbarjon Djalilov a été identifié par les enquêteurs russes comme l’auteur présumé d’un attentat suicide dans une rame de métro à Saint-Pétersbourg. Des preuves génétiques le lient également à une autre bombe, désamorcée à temps, trouvée près d’une station de métro.
A Moscou, Vladimir Poutine réunissait les patrons des services secrets des pays de la Communauté des Etats indépendants (CEI) pour une rencontre sur la lutte anti-terroriste qui était prévue avant l’attentat de Saint-Pétersbourg.
Bien que cet acte n’ait pas été revendiqué, le Comité d’enquête a indiqué examiner les éventuels liens du Kirghize de 22 ans avec l’organisation Etat islamique (EI). C’est la première fois que les enquêteurs font mention de l’EI.
« Une perquisition a eu lieu à son domicile », a déclaré le comité sans préciser où se trouvait ce domicile. Toujours selon le communiqué du Comité d’enquête, les caméras de surveillance le montrent « sortant de chez lui avec un sac et un sac à dos ».
Selon la police de la région kirghize de Och où il était né, Akbarjon Djalilov était arrivé le 3 mars à Saint-Pétersbourg en provenance d’Och où ses parents vivaient depuis 2014.
Quatorze personnes ont péri dans l’explosion et 49 ont été blessées.

Partager l'article

05 avril 2017 - 12h20