Europol et le Danemark signent un nouvel accord de coopération

Le Danemark et l’agence européenne Europol ont signé samedi un accord de coopération permettant de minimiser les effets négatifs du retrait du Danemark d’Europol, prévu le 1er mai prochain, a annoncé la Commission européenne samedi. L’accord signé samedi a été fait sur mesure pour le Danemark “permettant un niveau suffisant de coopération, y compris l’échange de données opérationnelles et le déploiement d’officiers de liaison”, soulignent dans une déclaration commune les commissaires aux Affaires intérieures Dimitris Avramopoulos et à l’Union de la Sécurité Julian King.
“Nous vivons une période volatile et imprévisible pour notre sécurité. Nos citoyens sont inquiets et demandent que l’UE agisse. Nous avons besoin des bons outils pour répondre plus vite et plus efficacement aux menaces pour la sécurité”, poursuivent les deux commissaires.
Europol est une agence européenne chargée de la lutte contre la criminalité transfrontalière et contre le terrorisme dans des dossiers concernant au moins deux pays européens. Europol gère notamment des bases de données et l’échange d’informations entre pays européens et avec certains pays tiers.
Cet accord de coopération entre Europol et le Danemark a été signé le jour-même où les chefs d’Etat et de gouvernement des 27 Etats membres de l’UE – sans la Britannique Theresa May – se retrouvent pour approuver les orientations de négociations du Brexit.

Partager l'article

29 avril 2017 - 14h45