Europa League – L'entraîneur d'Anderlecht René Weiler: "Nous sommes déçus"

René Weiler (entraîneur d’Anderlecht) après le partage 1-1 arraché par saint-Etienne dans le temps addtionnel: « Nous sommes déçus car nous avons eu des occasions pour inscrire le deuxième but. Nous n’avons pas bien négocié nos contre-attaques, notamment après avoir ouvert la marque. Nous n’étions pas en danger défensivement car nous avons bien joué derrière. » « Mais quand on ne marque pas, il y a toujours une possibilité pour l’adversaire de revenir. Cela se paie cher mais il faut encore beaucoup apprendre et, avec de tels matchs, on apprend beaucoup. Nous payons très cher cette égalisation à la 90e+4. Pour le reste, notre organisation a été très bonne. Les deux équipes ont eu des difficultés et se sont créé peu d’occasions », a ajouté le coach suisse.
Christophe Galtier (entraîneur de Saint-Etienne): « J’éprouve beaucoup de joie. Malheureusement, j’ai été exclu et je serai suspendu. J’étais convaincu de notre égalisation. Cela m’a fait exploser de joie et de rire. Quand j’ai vu que nos adversaires n’avaient pas concrétisé leurs occasions de marquer un deuxième but, je me suis dit qu’il y aurait un ballon tout à la fin. C’est à l’image de ce que je dis après chaque match. Le groupe est généreux et solidaire, combatif à défaut d’être beau. Mais pour être beau, il faut un bon terrain et, bientôt, celui sur lequel nous jouons à Geoffroy-Guichard sera impraticable. (…) Nous sommes invaincus depuis dix matchs. Ce point, je le prends volontiers. Je cherche maintenant comment entretenir et développer cet état d’esprit. Les joueurs doivent s’imprégner de ce qui se passe. Nous prenons un deuxième point dans la compétition et la double confrontation qui arrive contre Qabala sera très importante pour la suite. »

.

Partager l'article

30 septembre 2016 - 00h30