facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Euro 2016: un défaut de fabrication à l'origine de la fragilité des maillots Puma de la Suisse

Puma, l’équipementier de l’équipe suisse de football, a déclaré lundi qu’un défaut de fabrication (en plus la bonne volonté des joueurs français) était à l’origine de l’avalanche de maillots déchirés dans les rangs de la Nati lors de sa rencontre contre la France (0-0), dimanche soir à Lille, dans le cadre de l’Euro 2016 de football. « Nos cinq équipes Puma (Autriche, Italie, République Tchèque, Slovaquie et Suisse, ndlr) ont joué dix matchs lors de l’Euro, sans que ce problème ne se produise » avant cette rencontre, a déclaré l’équipementier sportif allemand dans un premier communiqué précisant que leurs « experts produits » étudiaient la matière des maillots.

Cette analyse a permis de connaître l’origine du mal. « Notre analyse du maillot suisse porté lors du match dimanche montre qu’il y a eu un lot de tissu, dont les fils ont été endommagés lors du processus de production, conduisant à une fragilisation du vêtement final. » Le tissu défectueux « a été utilisé uniquement pour un nombre limité de maillots suisses », précise le groupe, avant d’assurer qu’un tel incident « ne se reproduira plus ».

Dimanche soir, quatre joueurs suisses (Mehmedi, Embolo, Dzemaili et Xhaka) ont dû changer de tunique en première période en raison de maillots déchirés et Xhaka a même dû retourner au bord du terrain en seconde période pour changer une deuxième fois de maillot. Une déconvenue qui vaut à Puma d’être copieusement raillé sur les réseaux sociaux et qui égratigne l’image du groupe, en pleine tentative de redressement après des années de traversée du désert.

L’incident est d’autant plus fâcheux pour la marque au félin bondissant, que celle-ci avait annoncé vouloir mettre l’accent sur le « design » et « l’innovation technologique » durant l’Euro 2016 pour se démarquer des deux géants du secteur Adidas et Nike qui sont respectivement représentés par 8 équipes (Belgique, Allemagne, Espagne, Russie, Ukraine, Suède, Pays de Galles et Irlande du Nord) et 6 équipes (France, Angleterre, Portugal, Pologne, Croatie, Turquie).

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 mars 2017 Nicolas Lombaerts signe pour trois saisons au KV Ostende

Nicolas Lombaerts s’est lié pour trois saisons au KV Ostende. Agé de 32 ans le défenseur central international gaucher a été officiellement présenté vendredi à Durbuy, où sa future équipe prépare le play-off 1. Il en a prof lire plus

Belga

24 mars 2017 Le conducteur du véhicule suspect intercepté à Anvers placé sous mandat d'arrêt

Mohamed R. (39 ans), le ressortissant français qui a roulé à vive allure aux alentours du Meir à Anvers puis pris la fuite lorsque les militaires ont tenté de l’intercepter jeudi matin, a été placé sous mandat d’arrêt et inculpé du lire plus

Belga

24 mars 2017 Un week-end ensoleillé avec un vent parfois piquant

Le temps sera sec et ensoleillé vendredi et le week-end devrait également connaître un ciel clément. Le vent pourra toutefois procurer une légère sensation de refroidissement. Vendredi après-midi, le temps deviendra graduellement ensoleillé. Les lire plus

Belga

24 mars 2017 Eurovision: la Russie refuse une participation via satellite

La chaîne de télévision russe Pervyi Kanal a refusé jeudi l’offre de l’Eurovision de faire participer sa candidate via satellite au concours de chanson 2017, après que l’Ukraine, organisatrice, lui eut interdit l’entrée sur son territoire. « Nous trouvons lire plus

Belga

24 mars 2017 Le redémarrage de Tihange 1 reporté au 31 mai

Le redémarrage du réacteur nucléaire Tihange 1 a été reporté au 31 mai, indique Engie Electrabel vendredi dans un communiqué. L’engin est à l’arrêt depuis septembre et devait reprendre fin mars, mais l’Agence fédérale de con lire plus

Belga

24 mars 2017 Grogne chez KBC

Le bancassureur KBC compte ne pas prolonger une convention collective de travail (CCT) temporaire qui comprend une hausse du montant des chèques-repas de 7 à 8 euros. Les syndicats parlent « d’une gifle au visage du personnel ». La valeur des chèques-repas du personnel de KBC va b lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/