Euro-2016: l'emblématique coq d'un supporter français interdit de stade

Clément d’Antibes, indéfectible supporteur de l’équipe de France, ne décolère pas depuis qu’il a reçu une lettre de l’UEFA lui interdisant d’assister aux matches de l’Euro-2016 accompagné de son célèbre coq Balthazar, mais sa décision est prise: il bravera l’interdit. “Vous ne serez pas autorisé à pénétrer dans les stades de l’UEFA Euro-2016 avec votre coq Balthazar. Aussi sympathique soit-elle, la présence de votre coq vous placerait dans une situation délicate vis-à-vis des équipes de sécurité”, indique la lettre officielle de l’UEFA, lue jeudi à l’AFP d’un ton dépité par Clément Tomaszewski, simple supporteur devenu icône du foot français.
La missive, qui le menace d’expulsion et d’interdiction en cas d’insoumission au règlement interdisant les animaux dans les stades, a été reçue comme un coup de massue: “J’ai 68 ans, c’est mon sixième et dernier Euro”, confie-t-il.
Clément Tomaszewski était devenu célèbre au Mondial-1998 en brandissant son coq sous l’oeil des caméras du monde entier.
“Ma colère est immense”, dit-il, en rappelant qu’il était l’un des invités d’honneur de la récente inauguration du musée de la Fifa à Zurich, dans lequel, raconte-t-il fièrement, un portrait de lui avec son coq trône dans une exposition de 24 personnalités.
“On me dit que mon coq fait partie de la légende mais on m’interdit de l’amener!”, constate le Français, qui n’entend pas se déplacer sans son gallinacé pour le premier match de l’équipe de France prévu le 10 juin à Paris contre la Roumanie.
“Balthazar sera présent durant tous les matchs de l’Euro. S’il ne peut pas entrer, je n’entrerai pas non plus”, prévient le supporteur qui a des billets pour les sept matchs potentiels de l’équipe de France.
Clément d’Antibes a déjà été refoulé avec son animal de stades étrangers. Il a aussi été expulsé de certains hôtels, lorsque Balthazar a chanté au petit matin.

Partager l'article

03 juin 2016 - 07h40