Euro 2016 – Croatie-Portugal: "Il n'y a que sur ce but où on a commis une erreur"

Navré, le sélectionneur de la Croatie Ante Cacic a estimé que son équipe avait été parfaite lors du match contre le Portugal samedi soir. Les Portugais ont remporté la partie à l’issue de la prolongation en huitièmes de finale à Lens, grâce à un but à la 117e minute de Ricardo Quaresma. Celui-ci a évoqué un « moment fantastique », reconnaissant que le match n’avait pas été brillant. « Que puis-je dire, tout a été parfait à part le fait de ne pas avoir marqué. Nous nous attendions à ce que le Portugal procède par contre, nous étions concentrés et nous n’avons pas concédé d’occasions. Il n’y a que sur ce but où on a commis une erreur. On a été puni. Mais bien souvent, ce n’est pas la meilleure équipe qui gagne dans le football et cela été le cas ce soir. Nous avons dominé cette rencontre. Je suis navré », a déclaré le croate Ante Cacic.
Le gardien de son équipe, Danijel Subasic a aussi évoqué une grosse déception. « Je pense qu’on méritait beaucoup plus. On a fait un bon match mais quand tu ne marques pas, tu n’es pas à l’abri. Aujourd’hui la meilleure équipe n’a pas gagné. On a fait beaucoup plus que le Portugal, qui n’a pas cadré une seule fois hormis le but. On n’était pas stressés, on a mieux joué que le Portugal, mais c’est la vie, c’est comme ça. »
« On savait que ça serait difficile car la Croatie a une très bonne équipe, de très bons joueurs et ils venaient de battre l’Espagne », a concédé Pepe, défenseur du Portugal. « En plus on n’avait eu que trois jours de repos. On savait que le contre est un de nos points forts, on a réussi à marquer ce but et à gagner. Dans la difficulté on a fait face, on a tout donné, on s’est battu et ça a payé. »
« Ca a été un moment fantastique pour moi et pour le Portugal », a pour sa part réagi Ricardo Quaresma, qui a envoyé le ballon dans les filets croates à la 117ème minute. « Cela n’a pas été un match brillant, je le reconnais. Mais nous avons été patients et résilients et nous été récompensés à la fin », a admis le joueur. Il veut désormais se concentrer sur les quarts de finale « qui seront aussi difficiles. »
L’homme du match Renato Sanches (milieu du Portugal) a déclaré que « tout le monde a travaillé très dur ». « Nous savions que cela allait être très difficile. Nous étions très stressés. L’élément crucial a été la défense, nous les avons contenus et nous avons attaqué quand nous pouvions ».
Il a conclu en saluant ses adversaires. « La Croatie est une équipe incroyable. Nous sommes heureux et chanceux (d’être en quart de finale) ».

Partager l'article

26 juin 2016 - 03h25