facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Etat islamique – Ryad redoute des "massacres" par les milices chiites à Mossoul

Le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel al-Jubeir a dit redouter lundi que des milices chiites commettent des « massacres » à Mossoul, dans la bataille lancée par Bagdad pour reprendre ce fief du groupe jihadiste Etat islamique (EI) dans le nord de l’Irak. « Nous nous opposons à toute implication des milices chiites. Elles ont commis des atrocités de masse quand elles sont entrées dans Falloujah, qui se sont notamment conclues par 400 personnes enterrées dans une fosse commune », a déclaré à Londres le ministre saoudien, cité par le quotidien The Guardian et la chaîne saoudienne Al-Arabiya.
Une fosse commune à Falloujah avait été découverte le 5 juin avec « environ 400 corps de militaires et quelques civils », selon un colonel de la police de la province d’Al-Anbar.
« Si elles (les milices chiites) entrent dans Mossoul, ville nettement plus grande que Falloujah, je m’attends à une réaction très hostile. Et si elles commettent des massacres, cela sera une aubaine pour les extrémistes et pour les recruteurs de Daech », l’acronyme arabe de l’EI, a ajouté ministre saoudien.
Exhortant le gouvernement irakien à ne pas recourir à ces milices paramilitaires chiites, le ministre a souligné qu’elles étaient « dirigées par les Gardiens de la révolution iranienne » et que leurs potentielles exactions « alimenteraient les tensions sectaires faisant rage dans la région ».
La Turquie, qui insiste pour être associée à l’offensive, s’est elle aussi inquiétée de voir ces milices avancer vers Mossoul, ville majoritairement sunnite.
Minoritaires dans un Irak à majorité chiite, les sunnites craignent l’entrée dans la ville des puissantes milices du Hachd al-Chaabi, soutenues par l’Iran, et accusées d’exactions contre les civils sunnites dans le passé.
La reconquête de Mossoul, lancée dans la nuit de dimanche à lundi par les autorités irakiennes appuyées par une coalition internationale antijihadistes dirigée par les Etats-Unis, fait craindre un désastre humanitaire pour les quelque 1,5 million d’habitants qui vivent encore dans la deuxième ville d’Irak.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 janvier 2017 Hôtel dévasté en Italie: 15 morts et 14 disparus

Trois corps sans vie ont été découverts mardi dans les décombres de l’hôtel dévasté par une avalanche en Italie, portant le bilan à 15 morts et 14 disparus. « Nous ne nous arrêterons pas de chercher tant que nous n’aurons pas la certitude q lire plus

Belga

24 janvier 2017 Conflit en Syrie – Accord Russie-Turquie-Iran pour un "mécanisme" de suivi du cessez-le-feu en Syrie

Les parrains des pourparlers de paix d’Astana, la Russie, la Turquie et l’Iran, ont convenu mardi de la création d’un mécanisme de mise en oeuvre et de surveillance du cessez-le-feu en Syrie après deux jours de négociations entre rebelles et émissaires de Bachar al lire plus

Belga

24 janvier 2017 Un hélicoptère de secours s'écrase dans le centre de l'Italie

Un hélicoptère de secours s’est écrasé mardi matin dans les Abruzzes, dans le centre de l’Italie, annoncent les médias italiens. Selon les premiers éléments fournis par les médias, qui ne donnent pas de source, il y avait six personnes à lire plus

Belga

24 janvier 2017 Un Etat peut prévoir des sanctions pénales plus légères pour les femmes

Un Etat peut légitimement prévoir dans sa législation des sanctions pénales plus légères pour certaines catégories de personnes, par exemple pour les femmes, a estimé mardi la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), pour qui de tel lire plus

Belga

24 janvier 2017 Israël: Netanyahu confronté à deux enquêtes de plus

La police israélienne a élargi le champ de ses investigations concernant le Premier ministre Benjamin Netanyahu, désormais menacé par deux dossiers supplémentaires, dont l’un semble toucher à l’achat de sous-marins de guerre à l’Allemagne, a rapport lire plus

Belga

24 janvier 2017 La VUB trouve un moyen de "vacciner" les patients avec les cellules de leur propre tumeur

Une équipe de chercheurs de l’université bruxelloise Vrije Universiteit Brussel (VUB) ont réussi à administrer des cellules, qui se reproduisent de façon naturelle dans les tumeurs, comme un « vaccin » qui permet de freiner le développement d’une tumeur, a ann lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/