facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Etat islamique – Ryad redoute des "massacres" par les milices chiites à Mossoul

Le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel al-Jubeir a dit redouter lundi que des milices chiites commettent des « massacres » à Mossoul, dans la bataille lancée par Bagdad pour reprendre ce fief du groupe jihadiste Etat islamique (EI) dans le nord de l’Irak. « Nous nous opposons à toute implication des milices chiites. Elles ont commis des atrocités de masse quand elles sont entrées dans Falloujah, qui se sont notamment conclues par 400 personnes enterrées dans une fosse commune », a déclaré à Londres le ministre saoudien, cité par le quotidien The Guardian et la chaîne saoudienne Al-Arabiya.
Une fosse commune à Falloujah avait été découverte le 5 juin avec « environ 400 corps de militaires et quelques civils », selon un colonel de la police de la province d’Al-Anbar.
« Si elles (les milices chiites) entrent dans Mossoul, ville nettement plus grande que Falloujah, je m’attends à une réaction très hostile. Et si elles commettent des massacres, cela sera une aubaine pour les extrémistes et pour les recruteurs de Daech », l’acronyme arabe de l’EI, a ajouté ministre saoudien.
Exhortant le gouvernement irakien à ne pas recourir à ces milices paramilitaires chiites, le ministre a souligné qu’elles étaient « dirigées par les Gardiens de la révolution iranienne » et que leurs potentielles exactions « alimenteraient les tensions sectaires faisant rage dans la région ».
La Turquie, qui insiste pour être associée à l’offensive, s’est elle aussi inquiétée de voir ces milices avancer vers Mossoul, ville majoritairement sunnite.
Minoritaires dans un Irak à majorité chiite, les sunnites craignent l’entrée dans la ville des puissantes milices du Hachd al-Chaabi, soutenues par l’Iran, et accusées d’exactions contre les civils sunnites dans le passé.
La reconquête de Mossoul, lancée dans la nuit de dimanche à lundi par les autorités irakiennes appuyées par une coalition internationale antijihadistes dirigée par les Etats-Unis, fait craindre un désastre humanitaire pour les quelque 1,5 million d’habitants qui vivent encore dans la deuxième ville d’Irak.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

30 avril 2017 450 euros d'amende pour une marche arrière sur l'autoroute afin d'éviter un contrôle

La police d’Anvers a verbalisé deux automobilistes durant la nuit de samedi à dimanche car ceux-ci avaient fait marche arrière sur l’autoroute pour éviter un contrôle. Ils ont écopé d’une amende de 450 euros car cela constitue une infraction du 4e degr lire plus

Belga

30 avril 2017 Un homme meurt après que son tracteur de jardin se fut renversé sur lui à Dranouter

Un homme a perdu la vie samedi matin à Dranouter après qu’il se fut retrouvé sous un tracteur de jardin sur lequel il avait monté un système de fourche artisanal, indique dimanche la section yproise du parquet de Flandre occidentale. L’homme était en train d lire plus

Belga

30 avril 2017 Une personne arrêtée pour vente de stupéfiants place Saint-Lambert à Liège

Une personne qui avait des agissements suspects a été appréhendée par la police de Liège samedi vers 17h30 place Saint Lambert, indique dimanche le parquet local. Il s’est avéré que l’individu était en séjour illégal et qu’il lire plus

Belga

30 avril 2017 Onze morts dans un accident de la route au Pakistan

Au moins 11 personnes sont mortes au Pakistan quand le minibus dans lequel elles se trouvaient a versé dans un ravin. Neuf autres ont survécu à l’accident qui a eu lieu dans le nord du pays, dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, a indiqué la police. On ignore pour l’ins lire plus

Belga

30 avril 2017 Météo – Début de mois de mai sous la grisaille

Après une journée de dimanche printanière, marquée par des températures maximales entre 15 et 20 degrés, une augmentation de la nébulosité par le sud-ouest et un temps sec, la pluie fera progressivement son retour à partir de la nuit pro lire plus

Belga

30 avril 2017 Mort de l'alpiniste suisse Ueli Steck sur l'Everest

L’alpiniste suisse Ueli Steck, connu pour avoir dompté les sommets les plus vertigineux de la planète, est décédé dimanche matin sur l’Everest à 40 ans, a annoncé la Fédération d’alpinisme du Népal (NMA). « Ce matin, il a eu un acc lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/