facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Espagne: refus de transfert d'un détenu de l'ETA en France

La justice espagnole a refusé vendredi le transfert d’un détenu de l’ETA en France au motif que l’organisation séparatiste basque y dispose d’arsenaux et de membres encore actifs, selon un arrêt obtenu lundi par l’AFP. La requête avait été présentée par Henri Parot, incarcéré pour assassinats et appartenance à une association de malfaiteurs terroriste, et qui avançait qu’il pourrait ainsi être bien plus près de deux de ses filles, vivant au Pays basque français.
La loi européenne permet en effet à un détenu d’exécuter sa peine dans son pays d’origine et Henri Parot a la nationalité française. Mais le juge Jose Luis Castro a estimé que son retour en France pourrait lui être néfaste en termes de réinsertion car « rien de démontre qu’il a quitté l’organisation terroriste ».
Or « cette bande armée n’a pas renoncé à l’action violente, elle reste une organisation illégale dont des membres agissent dans la clandestinité, de préférence dans l’Etat français, où se trouvent ses arsenaux, ses caches d’armes, d’explosifs et son argent », affirme le magistrat.
Henri Parot avançait que sa mère et sa soeur vivaient en France de même que deux filles. Mais, a ajouté le magistrat, il a désormais une compagne en Espagne, avec qui il a une troisième fille qui vit avec sa mère dans la région de Navarre (nord).
Henri Parot doit en principe purger une peine de prison jusqu’en 2030, pour avoir dirigé un commando itinérant de l’ETA, accusé d’avoir commis des attentats mortels dans les années 1970 et 1990 et de l’assassinat du général Víctor Lago à Madrid en 1982.
Au moins 829 morts sont attribuées à l’organisation séparatiste basque lors d’attentats commis au nom de son combat pour l’indépendance du Pays basque et de la Navarre, en près de quarante ans de violence, jusqu’en 2010.
L’ETA a renoncé à la violence en octobre 2011, mais refuse de se dissoudre, réclamant une négociation sur le sort de ses prisonniers.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

16 janvier 2017 Elections le 2 mars en Irlande du Nord, après l'éclatement de la coalition au pouvoir

Des élections auront lieu en Irlande du Nord le 2 mars, après l’effondrement de la coalition au pouvoir, a annoncé lundi le ministre britannique en charge de la province semi-autonome, James Brokenshire. Le Sinn Fein (nationaliste) a en effet refusé de nommer un nouveau v lire plus

Belga

16 janvier 2017 Rolls-Royce va débourser 671 millions de livres pour solder une affaire de corruption

Le motoriste britannique Rolls-Royce a annoncé lundi qu’il allait verser 671 millions de livres (763 millions d’euros) aux autorités judiciaires britanniques, américaines et brésiliennes afin de solder une affaire de corruption à l’étranger. Ces accords, qui lire plus

Belga

16 janvier 2017 Le Hamas qualifie la conférence de Paris "d'absurde"

Le mouvement islamiste palestinien Hamas a rejeté lundi la conférence organisée la veille par la France pour tenter de relancer l’effort de paix moribond avec Israël, qualifiant l’approche « d’absurde ». « La conférence de Paris reproduit l’absurde approche de la n lire plus

Belga

16 janvier 2017 Ronnie Leten quitte Atlas Copco: "Huit année de ce job ont exigé beaucoup d'efforts"

Ronnie Leten, le CEO belge du géant industriel suédois Atlas Copco, a décidé de quitter ses fonctions après 32 ans au sein de la société, dont huit en tant qu’administrateur délégué. « Si vous exercez ce genre de job huit ans et qu lire plus

Belga

16 janvier 2017 Nafi Thiam parmi les 30 personnalités de moins de 30 ans du magazine Forbes

Nafissatou Thiam fait partie des 30 personnalités européennes de moins de 30 ans, liste établie par le magazine économique américain Forbes. Thiam, 22 ans, est devenue championne olympique de l’heptathlon l’été dernier aux Jeux de Rio, où elle lire plus

Belga

16 janvier 2017 Ermitage autrichien cherche ermite pas trop farouche

Pas d’eau courante, pas d’électricité, mais une vue imprenable sur les Alpes et de nombreuses visites: une commune autrichienne s’est mise en chasse d’un nouvel occupant pour son ermitage, l’un des derniers en Europe centrale. « Depuis sa création il y a plus de 350 ans, l’ermita lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/