facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Entre 7.000 et 8.000 ont assisté à l'Ommegang sur la Grand-place de Bruxelles

Entre 7.000 et 8.000 personnes selon les organisateurs ont assisté mardi dès 21H00 au spectacle folklorique de l’Ommegang sur la Grand-place de Bruxelles. Une seconde représentation aura lieu jeudi soir. Dans le cadre des 150 ans de l’amitié entre le Japon et la Belgique, le pays a été mis à l’honneur de cette édition. Une délégation habillée en costumes d’époque a ouvert l’événement au rythme des tambours. Les ninjas qui fermaient la marche ont fait quelques démonstrations de combats au sabre. Le chanteur flamand Ozark Henry a interprété son titre We Can Be Heroes entouré des drapeaux des pays membres de l’Union européenne ainsi que de celui du Japon.
Ces introductions inédites ont laissé place à la traditionnelle reconstitution de l’accueil à Bruxelles, en 1549, du fils de l’empereur Charles Quint. Invité d’honneur de cette édition, le journaliste français Patrick Poivre d’Arvor a endossé le rôle du Héraut, le porteur de messages, en prêtant sa voix pour la version francophone. Il avait, il y a une dizaine d’années, participé à une reconstitution historique populaire au Puy du fou : « C’est toujours bien de fouiller son passé pour comprendre d’où l’on vient et dans les temps assez troublés que vivent la Belgique et l’Europe c’est utile de savoir qu’il y a déjà eu des époques difficiles. (…) J’ai entendu trop de gens me dire sottement qu’ils n’iraient pas à Bruxelles en ce moment, alors qu’ils savent ce qu’il se passe à Paris, à Londres et ailleurs. C’est la moindre des solidarités que de venir à Bruxelles. »
Après les spectacles aériens de drapeaux, la Cour a pris place selon les usages. A l’issue d’une procession dans les rues de la capitale, le carrosse de Charles Quint a fait son entrée sur la Grand-place. Une quarantaine de chevaux de son escorte ont ensuite présenté ses possessions. Un combat d’échassiers – dont un à plus de 6 mètres de haut – a également été orchestré. Le rondeau final a été illuminé de feux d’artifices et de Bengale.
La terrasse éphémère The Royal Break s’est également ouverte dans le parc royal. Cette initiative nouvelle qui vise à moderniser l’événement sera expérimentée jusqu’à jeudi.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

22 janvier 2017 Proximus League – 2e phase – 9e journée – L'Union-Saint-Gilloise s'impose 0-1 à Roulers, qui décroche

Le dernier match de la 9e journée de la deuxième phase de la Proximus League de football a vu l’Union-Saint-Gilloise s’imposer 0-1 à Roulers. Alves Da Silva a inscrit l’unique but de la rencontre (65e) avant l’exclusion du milieu local Saviour Godwin (72e). Une très mauva lire plus

Belga

22 janvier 2017 Les Belges à l'étranger – L'Atletico Madrid, avec Carrasco, accroché à Bilbao

L’Atletico Madrid a été tenu en échec 2-2 par l’Athletic Bilbao, dimanche, dans le cadre de la 19e journée du championnat d’Espagne. Titularisé, Yannick Carrasco est resté 65 minutes sur la pelouse. Après 3 minutes, Carrasco glissait le ballon lire plus

Belga

22 janvier 2017 Présidentielle française – Primaire PS: un million de votants à 17H00 sur 70% des bureaux de vote

La participation au premier tour de la primaire organisée par le Parti socialiste français a dépassé dimanche à 17H00 la barre du million de votants sur 70% des 7.530 bureaux de vote, a annoncé Christophe Borgel, président du Comité national d’ lire plus

Belga

22 janvier 2017 Nigeria: 65 personnes arrêtées au Biafra lors d'une marche pro-Trump

Soixante-cinq personnes ont été arrêtées lors d’une manifestation en soutien au président américain Donald Trump organisée par un mouvement indépendantiste biafrais dans le sud du Nigeria, a annoncé la police dans un communiqué tra lire plus

Belga

22 janvier 2017 Lutte contre l'Etat islamique – Les forces irakiennes reprennent des poches djihadistes dans l'est de Mossoul

Les forces irakiennes ont repris dimanche le contrôle de deux des dernières poches de résistance du groupe Etat islamique (EI) dans la partie orientale de Mossoul, ville du nord de l’Irak coupée en deux par le fleuve Tigre. Les forces de sécurité se sont empa lire plus

Belga

22 janvier 2017 Gambie: la Guinée-Equatoriale entretient le mystère sur Jammeh

La Guinée équatoriale n’avait toujours pas officiellement confirmé dimanche avoir accueilli l’ex-président de Gambie Yahya Jammeh, parti en exil dans la nuit précédente, alors que sa présence a été dénoncée par l’opposition lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/