facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Enquête sur Joëlle Milquet: le parquet général de Bruxelles ne donne pas de commentaire

Afin de préserver le secret de l’instruction, le parquet général de Bruxelles a fait savoir jeudi qu’il ne souhaitait pas commenter l’information de L’Echo et du Tijd, selon laquelle une enquête chercherait à déterminer si Joëlle Milquet (cdH) a demandé à ce qu’on fouille les courriels de ses collaborateurs, à une époque où elle était ministre de l’Intérieur et de l’Égalité des chances. D’après L’Echo et de Tijd, ce que cherchent à vérifier les policiers, c’est si Joëlle Milquet a ordonné à l’informaticien de son cabinet d’aller fouiller dans les ordinateurs de certains de ses collaborateurs afin de voir qui pouvait être à l’origine de fuites vers la presse. La période à laquelle s’intéressent les enquêteurs suit en effet la parution de l’article du Vif/L’Express sur « les étranges collaborateurs de Joëlle Milquet », en février 2014. Cet article évoquait le recrutement de collaborateurs du cabinet, possiblement dans un but de campagne personnelle.

Dans cette affaire, Joëlle Milquet a été inculpée pour « prise illégale d’intérêts » en avril 2016. Elle a ensuite démissionné de son poste de ministre de l’Education, de l’Enfance et de la Culture en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Lors de l’instruction dans le cadre de cette inculpation, les policiers auraient découvert, sur des téléphones portables saisis, des échanges entre Joëlle Milquet, actuellement députée bruxelloise et conseillère communale de Bruxelles-Ville, et son informaticien, au sujet de la recherche de la « taupe ».

« L’enquête évoquée par la presse n’est en rien nouvelle et fait partie de l’enquête existante. Il s’agit d’une information aussi dépassée qu’inexacte », a réagi de son côté son avocat, Adrien Masset. « Madame Milquet n’a en rien été inculpée pour les mesures de protection prises dont elle s’est expliquée déjà il y a 16 mois dans son audition. Elle avait en effet démontré, analyse juridique à l’appui, que les mesures prises après les agissements d’une ‘taupe’ malveillante au sein de son cabinet étaient des mesures tout à fait légales et nécessaires de protection des ordinateurs du cabinet de l’Intérieur, respectant les règles en vigueur contre toutes tentatives d’intrusion de tiers ou de fuites de documents vers des tiers. »

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

22 août 2017 Publifin – Douze nouveaux administrateurs dans le CA de Finanpart

L’assemblée générale extraordinaire de Finanpart, filiale financière de Nethys, a acté mardi la démission des trois administrateurs issus du management de Nethys (Bénédicte Bayer, Gil Simon et Pol Heyse) puis l’installation de douze nouveaux ad lire plus

Belga

22 août 2017 Crise au Venezuela – Le président Maduro veut faire arrêter l'ex-procureure générale en fuite

Le Venezuela va émettre un mandat d’arrêt international contre l’ex-procureure générale Luisa Ortega, devenue une des principales opposantes au président Nicolas Maduro et qui a quitté mardi la Colombie pour le Brésil, a annoncé le chef de l’Eta lire plus

Belga

22 août 2017 Grève à la prison de Louvain pour protester contre un manque d'effectifs

L’équipe de l’après-midi de la prison de Louvain central n’a pas pris son service, mardi à 14h, afin de protester contre un manque de personnel, selon une information de VTM confirmée par le syndicat socialiste CGSP-ACOD. Le personnel travaillera en service réduit lire plus

Belga

22 août 2017 L'Iran dément une opération avec la Turquie contre les rebelles kurdes en Irak

Les Gardiens de la révolution en Iran ont nié mardi les dires de la Turquie selon lesquels les deux pays planifiaient une opération conjointe contre les rebelles kurdes en Irak. « Nous n’avons prévu aucune opération hors des frontières de l’Iran », a assur lire plus

Belga

22 août 2017 Les conséquences de la grèvede Swissport seront encore sensibles mercredi

Même si un accord est conclu entre la direction de Swissport et les syndicats, les conséquences de la grève se feront encore sentir mercredi. « Nous maintenons le conseil de voyager autant que possible avec un bagage à main », explique Nathalie Van Impe, porte-parole de Brus lire plus

Belga

22 août 2017 L'imam de Ripoll a voyagé plusieurs fois vers la Belgique

L’imam espagnol Abdelbaki Es Satty, qui est suspecté d’être le cerveau des attentats de Barcelone et de Cambrills, n’a pas uniquement séjourné de janvier à mars 2016 en Belgique mais s’est rendu plusieurs fois dans le pays ainsi qu’en France, indique mardi la VRT se lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/