Encore marqué par des agressions sexuelles, le festival Bravalla n'aura pas lieu en 2018

La police de Norrkoping (est de la Suède) a reçu 11 plaintes pour agression sexuelle au festival Bravalla, qui avait lieu en fin de semaine dernière. L’événement, qui avait été touché par le même type de faits en 2016, n’aura pas lieu l’an prochain, ont annoncé lundi les organisateurs dans un communiqué. L’événement de quatre jours, organisé depuis 2013 et principal festival de Suède, a rassemblé cette année 45.000 spectateurs. Linkin Park, System of a Down ou Prophets of Rage, des groupes également présents à Werchter ce week-end, se trouvaient notamment à l’affiche.

La police a reçu 11 plaintes pour agression sexuelle. Un viol aurait été commis vendredi soir.

Lors de l’édition 2016, 12 cas d’agression sexuelle et cinq de viol avaient été rapportés. Le groupe britannique Mumford and Sons avait refusé de figurer à l’affiche cette année, estimant ne pas disposer de suffisamment de garanties quant à la sécurité du public féminin lors de l’événement.

Lundi, l’entreprise allemande en charge de l’organisation du festival, FKP Scorpio, a décidé d’annuler la prochaine édition. “Aucun mot ne peut décrire notre tristesse. Nous regrettons et condamnons fermement ces actes. Ce n’est pas normal. Nous n’acceptons pas de tels comportements, nous avons donc décidé de ne pas organiser Bravalla 2018”, peut-on lire dans un communiqué sur le site du festival.

Partager l'article

03 juillet 2017 - 11h30