Eminem attaque en justice le parti au pouvoir en Nouvelle-Zélande

Eminem a entamé une procédure judiciaire contre le Parti National de Nouvelle-Zélande, car celui-ci a utilisé sans licence le titre “Lose Yourself” pour une campagne politique en 2014. Le rappeur américain estime que ses droits d’auteur ont été bafoués. Le parti de centre droit néo-zélandais se défend en expliquant que le morceau provenait d’une bande de sons issu du fournisseur de musique Beatbox. Pour eux, les droits d’auteurs ont été respectés. L’affaire est portée devant les tribunaux.

Le titre “Lose Yourself” a été classé par le magazine Rolling Stone parmi les 500 meilleures chansons de tous les temps et a également été récompensé de deux Grammys et d’un Academy Award.

Partager l'article

02 mai 2017 - 08h45