Elio Di Rupo invite Stéphane Moreau à démissionner de son mayorat rapidement

Le président du PS, Elio Di Rupo, a invité dimanche le bourgmestre de la commune d’Ans, Stephane Moreau – par ailleurs administrateur délégué de Nethys -, à démissionner rapidement de son mayorat « de façon définitive » après son exclusion du parti.
« S’il (Stéphane Moreau) veut rester à Nethys, il doit quitter sa fonction de manière définitive de bourgmestre de Ans. S’il ne le fait pas, le décret wallon va l’obliger à le faire. Sa rémunération doit être réduite considérablement en fonction de la décision du gouvernement », a-t-il affirmé sur le plateau de l’émission « A votre avis » de la RTBF, dont il était l’invité.
Toujours à propos de M. Moreau, le président des socialistes francophones lui a lancé un autre avertissement. « Ou bien il accepte avec dignité les nouvelles conditions imposées par la Région wallonne. S’il n’accepte pas, il y a là matière certainement pour discuter de sa fonction à l’intérieur de Nethys », a dit M. Di Rupo.
Sans préciser la date, le bourgmestre faisant fonction d’Ans, Thomas Cialone, a annoncé jeudi soir en marge du conseil communal que la démission de M. Moreau, bourgmestre en titre mais absent, serait « effective sous peu ».
M. Moreau avait annoncé mardi sa démission du PS, prenant le parti de vitesse qui a annoncé mercredi son « exclusion définitive ».

Partager l'article

30 avril 2017 - 01h45