Dubaï veut se faire une place sur la scène de la mode

Dubaï lance jeudi la troisième édition de l’Arab Fashion Week pour se faire une place sur la scène de la mode internationale avec le « Ready Couture », un concept entre haute couture et prêt-à-porter. Le clou de l’évènement sera la présentation en soirée de la collection de Lamya Abedin, une jeune designer émiratie dont la maison « Dame de pique » conçoit des tenues très variées, dont des abbayas, ces longues robes traditionnelles portées par les femmes du Golfe. L’Arab Fashion Week, à laquelle participent 20 maisons de 10 pays arabes, verra aussi la présentation, pour la première fois dans un pays arabe, d’une collection unisexe, signée par le Canado-jordanien Rad Hourani. Consacrée aux collections printemps-été 2017, elle est présentée par ses organisateurs comme l’unique évènement au monde totalement consacré à la « Ready couture », concept introduit selon eux en 2014 par l’Arab Fashion Council (AFC, comprenant des représentants des 22 membres de la Ligue arabe). Les organisateurs décrivent ce concept comme empruntant à la fois à la haute couture et au prêt-à-porter. Les modèles sont conçus selon les standards de la haute couture mais proposés sur le marché comme des produits de prêt-à-porter avec la possibilité de les adapter aux goûts des clients.

Partager l'article

07 octobre 2016 - 09h15